intelligence artificielle cancer

L’intelligence artificielle détecte mieux le cancer colorectal que les médecins

L’intelligence artificielle peut détecter le cancer colorectal aussi bien que les pathologistes, selon une nouvelle étude publiée dans la revue Nature Communications

L’étude, menée par une équipe sino-américaine, visait à déterminer si l’intelligence artificielle pouvait aider les pathologistes à faire face à la demande croissante de leurs services.

Les pathologistes évaluent régulièrement des milliers d’images histopathologiques pour déterminer si une personne a un cancer. Mais leur charge de travail a considérablement augmenté ces dernières années. Ce qui, parfois, peut entraîner des erreurs de diagnostic dues à la fatigue.

« Il y a une pénurie mondiale de pathologistes qualifiés, en particulier dans de nombreux pays en développement » a expliqué le Dr Hong-Wen Deng, l’un des chercheurs à l’origine de la découverte.

« Cette étude est révolutionnaire, car nous avons réussi à tirer parti de l’intelligence artificielle pour identifier et diagnostiquer le cancer colorectal de manière rentable », s’est-il par ailleurs félicité. Un résultat qui  aboutirait selon le chercheur à une réduction importante de la charge de travail des pathologistes.

Le cancer colorectal, cause parmi les plus fréquentes de décès liés au cancer

Pour réaliser l’étude, les chercheurs ont collecté plus de 13 000 images de cancer colorectal auprès de 13 centres anticancéreux indépendants basés aux États-Unis, en Chine et en Allemagne.

A partir de ces images, ils ont construit un programme d’intelligence artificielle de reconnaissance pathologique qui permet à un ordinateur de détecter les images présentant un cancer colorectal.

« Les défis de cette étude provenaient de la complexité des images de grande taille, des formes complexes, des textures et des changements histologiques dans la coloration nucléaire », ont expliqué les chercheurs.

« Mais en fin de compte, l’étude a révélé que lorsque nous avons utilisé l’intelligence artificielle pour diagnostiquer le cancer colorectal, les performances se sont révélées comparables et même meilleures dans de nombreux cas que celles des vrais pathologistes. »

Notons que le cancer colorectal est l’une des causes les plus fréquentes de décès liés au cancer en Amérique et en Europe.

L’intelligence artificielle fait légèrement mieux que les médecins

L’étude a en effet révélé que les pathologistes obtenaient en moyenne un score de 0,969 dans l’identification correcte du cancer colorectal, ce qui est très élevé. Le score du programme d’intelligence artificielle atteignait quant à lui une moyenne de 0,98.

Conclusion : la machine fait donc mieux que les médecins en matière de diagnostic du cancer colorectal. Notons toutefois que la précision du programme informatique ne dépasse pas de beaucoup celle des médecins.

L’utilisation de l’intelligence artificielle pour identifier le cancer est une technologie émergente qui n’est pas totalement acceptée. L’équipe sino-américaine espère que cette étude incitera davantage de pathologistes et de médecins à utiliser cette méthode afin de poser des diagnostics plus rapides.

« L’utilisation de l’intelligence artificielle pour diagnostiquer le cancer peut accélérer l’ensemble du processus et fera gagner beaucoup de temps aux patients et aux cliniciens ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest