Stellantis conduite autonome

Stellantis annonce l’arrivée de la conduite autonome de niveau 3 sur ses véhicules en 2024

Pour développer sa technologie de conduite autonome, Stellantis va établir un partenariat avec le bavarois BMW.

Stellantis intégrera la conduite autonome de niveau 3 dans ses véhicules à partir de 2024. Cette technologie, qui permet au conducteur de lâcher le volant de sa voiture dans certaines conditions, sera développée en coopération avec BMW, a déclaré le constructeur automobile.

« Notre première solution de niveau 3 sera disponible en 2024 et sera étendue à tous nos produits dans les années qui suivront », a expliqué Joachim Langenwalter, responsable de l’intelligence artificielle, des logiciels et du matériel chez Stellantis.

Stellantis : 20 milliards d’euros de revenus grâce aux dispositifs logiciels

En annonçant sa nouvelle stratégie en matière de logiciels, Stellantis a par ailleurs indiqué qu’elle espérait générer environ 20 milliards d’euros de revenus supplémentaires d’ici 2030 grâce aux dispositifs logiciels installés dans ses véhicules.

Les dirigeants de Stellantis n’ont toutefois pas précisé laquelle des 14 marques du groupe pourra utiliser la conduite autonome en premier. En règle générale, une telle technologie se destine d’abord aux modèles haut de gamme avant de se démocratiser sur des modèles plus accessibles. Ce qui peut laisser penser que c’est la marque Alpha Romeo qui en bénéficiera en priorité.

En avance sur Stellantis, BMW intégrera l’autonomie de niveau 3 dans la prochaine génération de sa berline haut de gamme Série 7 (lancement prévu pour 2022), selon le magazine Forbes qui a annoncé la nouvelle le mois dernier.

Conduite autonome de niveaux 4 et 5 en coopération avec Waymo

La collaboration de Stellantis avec BMW fait suite à un partenariat entre Fiat Chrysler Automobiles, Mobileye, Intel et BMW annoncé en 2017, a précisé un porte-parole de Stellantis. Pour rappel, Fiat Chrysler a fusionné avec le groupe PSA en janvier pour former Stellantis.

Pour l’autonomie de niveaux 4 et 5, qui seront les prochaines étapes, Stellantis a déclaré qu’elle prévoyait de collaborer avec Waymo, la division de conduite autonome d’Alphabet.

Pour rappel, Waymo a déjà entrepris de tester des véhicules entièrement autonomes dans l’Etat américain de l’Arizona, ce qui a été fait avec des monospaces Pacifica Hybrid de Chrysler.

Le niveau 5 est le plus élevé sur l’échelle d’autonomie des véhicules. Une voiture autonome de cette catégorie n’a pas besoin d’un conducteur derrière le volant, en d’autres termes, elle est entièrement autonome.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest