Accueil > Intelligence artificielle > Le co-fondateur de Skype lutte pour protéger l’humanité face à l’IA
jaan taalin cofondateur skype

Le co-fondateur de Skype lutte pour protéger l’humanité face à l’IA

Le co-fondateur de Skype, Jaan Tallinn, a investi plus d’un million de dollars dans la lutte contre les risques liés à l’intelligence artificielle. Cet expert craint en effet que l’IA se retourne contre l’humanité…

L’intelligence artificielle se développe à une vitesse inouïe, à tel point qu’on ne serait même plus surpris si un robot plus intelligent que l’Homme voyait le jour dès demain. Cependant, même si l’IA peut s’avérer utile et bénéfique pour l’humanité, elle amène aussi son lot de risques.

A l’instar de Bill Gates ou Elon Musk, Jaan Tallinn, le co-fondateur de Skype, craint que l’intelligence artificielle mette en péril notre espèce. Selon le site web Popular Science, Tallinn a découvert l’essai  » Staring to the Singularity du chercheur Eliezer Yudkowskyen 2007. Depuis lors, il met tout en oeuvre pour empêcher l’IA de remplacer les humains ou de les détruire purement et simplement.

Le co-fondateur de Skype a investi 1 million de dollars contre les robots tueurs

robot tueur

Au total, le co-fondateur de Skype aurait déjà dépensé plus d’un million de dollars dans la lutte contre les robots tueurs. Il aurait versé 600 000 dollars à l’organisation non-lucrative Machine Intelligence Research Institute au sein de laquelle Yudkowsky officie en tant que chercheur. Il aurait aussi donné 310 000 dollars au Future of Humanity Institute de l’Université d’Oxford, et qualifie ce lieu  » d’endroit le plus intéressant de l’univers « . En outre, Tallinn a investi 200 000 dollars pour co-fonder sa propre institution : le Cambridge Centre for the Study of Existential Risk.

En plus des risques liés à un usage malveillant de l’intelligence artificielle, il faudra aussi se méfier des conséquences inattendues et accidentelles de son utilisation. C’est la raison pour laquelle l’IA représente un risque important pour l’humanité, contre lequel nous n’aurons d’autre choix que de lutter dans les années à venir. Cependant, l’IA devrait aussi apporter de nombreux bienfaits et transformer nos vies du tout au tout. Selon Tallinn, nous n’avons d’autre choix que de penser à l’avenir et d’éviter de commettre  » l’erreur de créer une IA qui ne partage pas nos intérêts « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend