Google Cloud s’étend à la périphérie et aux data centers des clients

Google souhaite, ce jour, procéder à l’extension de son infrastructure cloud à la périphérie. Cela se fera grâce à l’introduction de matériels et des logiciels cloud dans les réseaux de télécommunication des data centers des clients. Cette initiative concerne aussi les installations sur site.

Focus sur la nouvelle offre cloud de Google

Google Distributed Cloud est une offre qui permettra à Google d’allouer des nœuds de cloud gérés. Google cloud pourra ainsi être opérationnel dans tous les endroits où cela sera nécessaire.

Selon Sachin Gupta, les entreprises vont à la course vers l’adoption du Cloud. Toutefois, la transition vers le cloud public n’est pas immédiate. En effet, des processus doivent être suivis vu que cette migration nécessite la conformité du secteur. A cette condition s’ajoute, la possession de données spécifiques propre à un secteur ou à une région.

Avant la conférence Google Next, une annonce a été faite. Celle-ci insiste sur le rôle des plates-formes en nuage dans le développement de l’informatique périphérique. Dans ce secteur, Distributed Cloud compte étendre sa portée, au même titre que Microsoft Azure et AWS.

On notera que le but de l’informatique de périphérie est de confronter « le traitement et le stockage des données » aux capteurs se situant à la périphérie du réseau. Cela conduit à la création de nouvelles technologies et de nouveaux services par le biais d’une connectivité sans fil à moindre latence. Devant les nombre important de Startups et fournisseurs de services ciblant le secteur informatique périphériques, le cloud computing a toute son importance.

Les avantages de Google Distributed Cloud

La nouvelle offre permettra à Google de tirer parti de ses associés à savoir les opérateurs  et hébergeurs. Cela aura pour but fin d’offrir aux clients d’autres services comme « la connexion sans fil 5G , les applications à faible la tercent ainsi que les clouds hybrides ».

On notera qu’il existe deux déclinaisons de Distributed Cloud. La première est Distributed Cloud Edge. Celle-ci est employée à l’intérieur d’infrastructures utilisées par des clients, fournisseurs et transporteurs. Elle fonctionne également dans 140 plateformes de périphérie à travers le monde. On a ensuite Distributed Cloud Hostel qui se pose telle la solution à ceux qui s’intéressent à la « souveraineté des données ». Cela permet d’exploiter les services cloud de Google, mais aussi de sauvegarder les données au sein des juridictions territoriales.

Une plateforme open-source, Anthos, aide Google à assurer l’unification de la gestion de l’infrastructure ainsi que des applications au sein des data centers et clouds publics. Bref, Google Distributed Clould permet aux clients de moderniser des applications. Ces clients pourront, par ailleurs, avoir recours au traitement de données chez-eux en utilisent les services Google Cloud.

Comment Google compte déployer Distributed Cloud Edge ?

Quatre scénarios sont envisagés par le géant de l’informatique. La première, intitulée « bordure de réseau Google » tirera parti de ses 140 sites dans le monde. La deuxième consiste à optimiser la périphérie de l’opérateur. Les clients pourront ainsi bénéficier du réseau périphérique d’un opérateur mais aussi de profiter des services 5G offerts par ses fournisseur de services de communication. Le troisième scénario prendra en charge aussi bien les sites distants que la périphérie de la clientèle. Ce soutien sera ensuite étendu vers les data centers et autres installations de colocation du client.

Sources & crédits Source : datacenterfrontier - Crédit :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest