Accueil > Intelligence artificielle > L’IA de Facebook analyse votre look et vous aide à vous habiller
facebook ia vêtements relooking

L’IA de Facebook analyse votre look et vous aide à vous habiller

Facebook a présenté plusieurs projets d’intelligence artificielle dans le cadre de l’International Conference on Computer Vision 2019. Plusieurs de ces projets exploitent la technologie de vision par ordinateur de façon originale et inattendue…

Dans le cadre de l’International Conference on Computer Vision 2019, Facebook a récemment présenté de nombreux projets d’intelligence artificielle. Parmi ces projets, on compte des modèles de Machine Learning conçus pour anonymiser les visages, simuler des mouvements de main ou encore modifier les vêtements de personnes en vidéo.

Ce concept n’est pas sans rappeler celui des Deepfakes, visant à intégrer le visage d’une personne dans une vidéo grâce au Machine Learning. Cependant, les chercheurs de Facebook cherchent quant à eux à utiliser cette technologie de façon positive.

Ainsi, tout comme pour les Deepfakes, l’IA de Facebook cartographie les expressions et les mouvements du visage d’une personne en se basant sur ses différentes caractéristiques. Cependant, plutôt que d’inverser le visage de la personne avec celui d’une autre, Facebook se contente de modifier le visage jusqu’à ce qu’il ne soit plus possible de le reconnaître pour les systèmes de reconnaissance faciale.

Cette technologie pourrait permettre à ceux qui le souhaitent de rester anonymes tout en s’exprimant en vidéo. Ce système aura besoin d’optimisation supplémentaire avant de pouvoir être déployé sous forme de produit, mais il pourrait s’avérer très utile dans un futur proche où la reconnaissance faciale sera capable d’identifier n’importe qui instantanément.

L’IA de Facebook simule les mouvements des mains et vous relooke

La deuxième étude publiée par Facebook présente une IA capable de capturer, de cataloguer et de reproduire les mouvements du langage corporel. Plus précisément, le système se focalise pour l’heure sur les gestes des mains.

Pour entraîner cette IA, les chercheurs ont enregistré 50 heures de vidéo durant lesquelles des duos de personnes munis de capteurs de mouvements tiennent des conversations ordinaires et naturelles. Ces vidéos ont ensuite été transférées au modèle de Machine Learning pour lui permettre d’associer des gestes à des expressions. Par exemple, le système a pu remarquer qu’une personne pointera souvent derrière elle en parlant du passé où qu’elle fera généralement un geste de balayage en disant « partout ».

facebook ia mains

Cette technologie pourrait notamment servir dans le domaine de la réalité virtuelle. Les avatars virtuels pourraient apprendre à mimer les mouvements de mains des utilisateurs. Facebook pourrait donc user de cette innovation pour augmenter le réalisme et l’immersion de son réseau social en VR « Horizon » attendu pour 2020.

Une autre IA présentée par Facebook lors de la conférence est conçue pour vous aider à mieux vous habiller. Baptisé « Fashion++ », le système a été entraîné à partir d’une grande bibliothèque d’images étiquetées pour indiquer à la fois le type de vêtement porté par le sujet, et le niveau de « style » de son accoutrement.

Désormais, Fashion++ est en mesure d’analyser une tenue en temps réel pour suggérer des changements. L’IA n’est pas encore suffisamment avancée pour vous relooker comme Cristina Cordula, mais assez pour vous conseiller de retirer une épaisseur ou de rentrer votre t-shirt.

Il ne s’agit que dun début, et cette intelligence artificielle pourrait à terme devenir une véritable experte en mode. Une telle technologie pourrait être intégrée aux futurs miroirs connectés, afin de prodiguer des conseils aux utilisateurs et les aider à mieux s’habiller…

facebook ia vêtements

De manière générale, les différents projets présentés par Facebook à lICCV montrent que les chercheurs explorent toutes les possibilités offertes par la vision par ordinateur. Que ces recherchent se concrétisent ou non par des projets commerciaux, elles prouvent que nous n’avons exploré qu’une infime partie des applications de l’intelligence artificielle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend