IA

L’IA se multiplie mais ne sert à rien : ce géant chinois tire l’alarme

Alors que l'intelligence artificielle (IA) continue de révolutionner le monde, son utilisation pratique laisse à désirer, particulièrement en Chine.

L'avancée de l'IA en Chine déclenche des réactions mitigées, entre optimisme et scepticisme. Lors de la Conférence mondiale sur l'intelligence artificielle à Shanghai, Robin Li, le PDG de Baidu, a exprimé de sérieuses préoccupations. Il a critiqué la surabondance des modèles d'IA et le gaspillage des ressources qu'elle engendre. Il a également mis en doute leur utilité réelle pour les industries.

L'IA en pleine course en Chine : mais pour quoi faire ?

Auparavant, le secteur de l'IA se caractérisait par une innovation modérée. Toutefois, depuis le lancement de ChatGPT fin 2022, plus de 200 modèles linguistiques larges (LLM) ont été développés en Chine.

En 2023, la situation s'est intensifiée avec une compétition féroce entre plus de 100 LLM. Selon Robin Li, cette concurrence a entraîné un gaspillage important de ressources, en particulier de puissance de calcul.

Ce phénomène fut discuté lors d'une table ronde à la Conférence mondiale sur l'intelligence artificielle à Shanghai. Cette discussion a mis en lumière la nécessité de repenser l'approche actuelle.

Robin Li a relevé un point crucial : « le manque d'application des modèles d'IA dans le monde réel. » Il a observé que beaucoup se concentrent sur les perfectionnements techniques sans se soucier des applications concrètes. « J'ai remarqué que beaucoup de gens se concentrent encore principalement sur les modèles fondamentaux », a-t-il affirmé.

Il ajoute : « Mais je voudrais demander : qu'en est-il des applications concrètes ? Qui en a bénéficié ? » Cette interrogation remet en question l'efficacité de ces modèles à créer de la valeur pour les secteurs industriels et pour les consommateurs.

Trop de consolidation tue la créativité technologique en Chine

Alors que l'IA devrait révolutionner de nombreux secteurs, son impact réel reste limité à quelques domaines spécifiques. Baidu a intégré l'IA dans ses processus internes, par exemple, avec Baidu Comate, un assistant de codage développé par Ernie LLM, qui gère désormais 30% du codage de l'entreprise.

Malgré cela, Robin Li indique que le secteur en général n'a pas encore atteint les stades avancés de monétisation. De plus, les applications de l'IA ne sont pas encore pleinement exploitées pour transformer les industries à grande échelle.

Le marché chinois de l'IA est mûr pour une consolidation. En d'autres termes, la saturation actuelle le suggère fortement. Yan Junjie, PDG de MiniMax, a fait une prédiction et selon lui, le nombre d'acteurs dans l'IA va diminuer.

Autant dire qu'il ne restera que cinq grandes entreprises. Alors, cette consolidation pourrait rationaliser les ressources. Grâce à cela, les efforts se concentreront sur des innovations plus percutantes. Cependant, il y a un hic !

Malheureusement, cette réduction pourrait aussi nuire à la diversité. Moins d'acteurs signifie moins d'idées nouvelles. C'est le cas de nombreux secteurs, où moins d'entreprises rime avec moins d'innovation.

Auparavant, la diversité était un atout majeur. Au contraire, une concentration extrême pourrait étouffer cette richesse. Bref, comme on dit, trop de consolidation peut tuer la créativité.

Restez à la pointe de l'information avec LEBIGDATA.FR !

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube et rejoignez-nous sur Google Actualités pour garder une longueur d'avance.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *