intel acquiert habana labs

Intel acquiert Habana Labs pour 2 milliards $ pour booster ses Data Centers IA

Intel annonce l’acquisition d’Habana Labs pour 2 milliards de dollars. Cette entreprise israélienne va permettre au géant américain d’accélérer le rendement de ses Data Centers IA.

Cela ne fait aucun doute : l’intelligence artificielle est LA technologie dans laquelle investir pour les années 2020 et probablement pour les décennies suivantes. Les géants de la tech l’ont très bien compris, et placent actuellement leurs pions sur cet échiquier.

Intel, par exemple, accorde de plus en plus d’importance à cette technologie. En 2019, la firme américaine s’attend à générer plus de 3,5 milliards de dollars de revenus grâce à l’IA. Ceci représente une hausse de 20% p:ar rapport à l’an dernier. Le mois dernier, l’entreprise a d’ailleurs dévoilé ses premières puces dédiées à l’intelligence artificielle dans le Cloud et sa puce de vision par ordinateur.

Intel acquiert Habana Labs et ses accélérateurs de Deep Learning programmables

À présent, Intel vient de dépenser 2 milliards de dollars pour acquérir Habana Labs : une entreprise israélienne spécialisée dans l’IA. L’objectif de cette acquisition est de  » turbo-charger  » les offres de la firme en matière de Data Centers selon son communiqué de presse.

La spécialiste d’Habana Labs, ce sont les accélérateurs de Deep Learning programmables. Par exemple, le processeur Gaudi AI Training permet de multiplier la cadence par quatre par rapport à des systèmes embarquant un nombre équivalent de GPU.

Ainsi, les applications web et mobiles reposant sur les Data Centers IA d’Intel devraient délivrer une IA plus rapide et plus précise pour les tâches telles que la reconnaissance d’images ou de discours. En guise d’exemple, Intel compte se tourner vers l’intelligence artificielle pour des tâches comme la reconnexion de nerfs spinaux endommagés pour les patients paralysés ou la création de fauteuils roulants contrôlables via les expressions faciales…