elon musk iphone espion openai chatgpt apple

« L’iPhone va devenir un espion ChatGPT » : pourquoi Elon Musk va bannir Apple ?

En laissant accéder à iOS, Apple va-t-elle transformer l'iPhone en outil d'espionnage pour le créateur de ChatGPT ? C'est ce que redoutent de nombreux experts, dont qui annonce qu'il va bannir cette marque de ses entreprises !

Le 10 juin 2024, lors de la conférence WWDC, Apple a fait l'annonce que tout le monde attendait : un partenariat avec OpenAI, créateur de ChatGPT et leader de l'industrie de l'IA.

Cet accord entre les deux mastodontes américains va notamment permettre d'intégrer directement ChatGPT à l'assistant vocal Siri, afin d'étendre considérablement ses connaissances et sa compréhension du langage.

Plus globalement, le chatbot IA sera incorporé aux outils d'écriture Writing Tools sur iOS, iPadOS et macOS pour compléter automatiquement les textes que rédige l'utilisateur ou pour générer des images avec DALL-E.

Pour tout savoir sur ce partenariat, vous pouvez consulter l'article rédigé par Rina sur ce sujet en suivant ce lien. Les utilisateurs d'iPhone et autres appareils Apple seront probablement ravis !

Toutefois, ce n'est pas le cas de tout le monde. Quelques heures après l'annonce de ce deal, Elon Musk a pris la parole sur son propre réseau social X pour dénoncer ce qu'il considère comme « une violation de sécurité inacceptable ».

Le CEO de , X, et est catégorique : si Apple intègre OpenAI au niveau de l'OS, il bannira tous les appareils Apple de ses entreprises.

Loin de prendre les choses à la légère, Musk affirme même que les visiteurs devront laisser leurs appareils Apple à l'entrée et qu'ils seront stockés dans une cage de Faraday !

Le sulfureux milliardaire a aussi répondu au tweet de , CEO d'Apple, annonçant l'IA Apple Intelligence. Selon lui, cette IA n'est qu'un « effrayant spyware », à savoir un logiciel espion…

Il a ensuite précisé un peu tard que « Apple n'a aucune idée de ce qui se passe réellement une fois qu'elle fournit vos données à OpenAI ».

Le respect de la vie privée, une fausse promesse d'Apple et OpenAI ?

À quoi fait-il allusion ? Nous ne le savons pas non plus. Il suggère probablement que vos données seront exploitées par OpenAI pour entraîner ChatGPT et les futures versions de son IA.

Pourtant, Apple se positionne depuis de nombreuses années comme un héraut de la confidentialité. D'ailleurs, plusieurs mesures ont été prises pour préserver votre vie privée lorsque vous utiliserez l'IA sur iPhone.

Chaque requête devra être approuvée par l'utilisateur avant d'être transmise à ChatGPT, et vous saurez donc parfaitement ce qui est transmis de votre smartphone vers OpenAI.

En outre, la Pomme a promis lors de son keynote que les requêtes et informations traitées par ChatGPT ne seront ni stockées ni sauvegardées.

De son côté, OpenAI explique dans son communiqué de presse que « des protections de confidentialité sont présentes lorsque vous accédez à ChatGPT depuis Siri ou Writing Tools ».

Ainsi, « les requêtes ne sont pas stockées par OpenAI, et les adresses IP des utilisateurs sont masquées ». De plus, « les utilisateurs peuvent choisir de connecter leur compte ChatGPT, appliquant leurs préférences en matière de données ».

A priori, en termes de confidentialité, l'intégration de ChatGPT à Apple n'apporte pas beaucoup de différences avec l'utilisation de ce chatbot sur votre iPhone via le site web ou l'application officielle.

Tout du moins, si l'on se fie aux promesses d'Apple et OpenAI… or, Elon Musk est convaincu qu'il ne s'agit que d'un ramassis de mensonges pour amadouer les consommateurs.

D'autres experts partagent son avis, à l'instar du compte @gssp_ac. Ce dernier s'étonne qu'Apple promette de ne pas compromettre votre vie privée, tout en expliquant que Siri pourra extraire le numéro de votre permis de conduire sur une photo pour remplir les formulaires automatiquement…

OpenAI vs Elon Musk : une guerre de l'IA sans merci

Rappelons qu'Elon Musk est co-fondateur d'OpenAI. À l'époque, en 2015, la startup avait été créée pour développer l'IA de manière sûre et bénéfique pour l'humanité avec une approche open source.

Néanmoins, en 2018, il a finalement quitté l'entreprise pour se focaliser sur ses propres projets, dont Tesla et SpaceX.

Peu après, OpenAI a changé son modèle économique. Elle est passée d'une organisation à but non lucratif à un modèle « capped-profit », permettant aux investisseurs de récupérer jusqu'à 100 fois leur investissement initial.

Cette transition a été justifiée par la nécessité d'attirer plus de capitaux, afin de pouvoir concurrencer les géants technologiques comme et Facebook. Toutefois, Musk ne l'a pas entendu de cette oreille.

Il reproche à d'avoir trahi la vision originelle d'OpenAI, et critique aussi ses partenariats avec d'autres entreprises comme (et maintenant Apple). Selon lui, ces alliances engendrent un risque de conflits d'intérêts.

Afin de concurrencer OpenAI, Elon a également créé sa propre startup xAI et son chatbot Grok, rival de ChatGPT dont il critique le wokisme.

Le businessman avait d'ailleurs porté plainte contre la startup en février 2024, mais vient étonnamment d'abandonner ses charges. Quoi qu'il en soit, il semble clair que la hache de guerre est loin d'être enterrée

https://twitter.com/AutismCapital/status/1800291265474683089

Et vous, qu'en pensez-vous ? Peut-on faire confiance à Apple et OpenAI pour respecter notre confidentialité ? Ou l'intégration de ChatGPT à l'iPhone va-t-elle permettre une intrusion dans notre intimité ? Partagez votre avis en commentaire !

Restez à la pointe de l'information avec LEBIGDATA.FR !

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube et rejoignez-nous sur Google Actualités pour garder une longueur d'avance.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *