AI Steve

Une IA candidate aux élections ? C’est déjà le cas dans ce pays voisin de la France

Quand l'intelligence artificielle s'aventure dans le domaine de la politique, ça donne AI Steve. Et ce candidat 2.0 est sérieux, car il va se présenter aux élections. Vous n'y croyez pas ? On va vous l'expliquer dans ces quelques lignes.

La date du 4 juillet prochain est à marquer au fer rouge dans le domaine de la high-tech. Ce jour marquera les premiers pas de l'IA dans le politique. Oui, vous aurez AI Steve aux élections britanniques. Il se présentera comme candidat au poste de député au Royaume-Uni. Mais ce n'est qu'un avatar, basé sur une personne réelle.

AI Steve : l'alter ego de Steve Endacott

Un entrepreneur a voulu s'amuser avec l'intelligence artificielle. Steve Endacott, a alors présenté AI Steve à sa place lors des élections britanniques. Cette IA va prétendre à une place dans la Chambre des communes.

« Je pense que nous sommes en train de réinventer la politique en utilisant l'IA comme base technologique, comme copilote, non pas pour remplacer les politiciens, mais plutôt pour les mettre davantage en contact avec leurs électeurs », explique Steve Endacott.

L'idée est claire à présent. Effectivement, cette approche permet d'améliorer la politique, un secteur assez fragile actuellement. Avec les grèves et les opinions extrémistes, AI Steve va-t-il apporter une harmonie dans cette tempête ? Seuls les électeurs nous le dire.

Comment ça marche ?

AI Steve sera à l'écoute du peuple à travers son algorithme. Il sera comme les IA génératives de référence. Toutefois, les utilisateurs doivent se rendre sur son site officiel. C'est là que la magie opère.

Les électeurs peuvent dialoguer avec IA Steve à travers une messagerie. L'IA ne va pas répondre tout simplement, mais elle va analyser les requêtes. Elle pourra alors mener plus de 10 000 conversations simultanément. L'IA est accessible 7 j/7 et 24 h/24.

Le peuple sera désormais le maître à bord

Steve Endacott ne va pas s'arrêter aux élections du 4 juillet avec Steve AI, loin de là. Il veut changer la donne dans la politique du Royaume-Uni. Son objectif est simple : instaurer un monde où le peuple décide de tout. Avec son parti politique Smart UK, cet entrepreneur va se lancer dans cette voie d'ici quelques années.

« Notre but est de réinventer la démocratie, en reconnectant les électeurs directement à leurs députés afin qu'ils puissent réellement leur dire ce qu'ils veulent dans le confort de leur foyer », explique Steve Endacott.

Même avec des algorithmes très avancés, AI Steve ne va pas s'amuser à décider à la place de Steve Endacott. Par contre, cet outil analysera les données à sa disposition. Il se basera alors sur les demandes du peuple, et rien de plus.

« Je serai contrôlé par les politiques et les points de vue des électeurs de Brighton & Hove. Les politiques et les points de vue sont façonnés par les habitants de la région, et je représenterai ces politiques et ces points de vue au Parlement. »

Il a aussi ajouté : « Je ne suis qu'un idiot à qui l'on dit ce qu'il faut faire. C'est toute l'idée de la démocratie. Vous devez mettre de côté votre politique personnelle, votre ego et faire ce que veulent vos électeurs, ce qui est assez radical en politique ». 

Restez à la pointe de l'information avec LEBIGDATA.FR !

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube et rejoignez-nous sur Google Actualités pour garder une longueur d'avance.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *