xiaomingbot ia présentatrice tv

Le créateur de TikTok dévoile la première IA présentatrice TV multilingue

Xiaomingbot est la première intelligence artificielle capable de générer des articles d’actualité dans une large variété de langues. Elle est développée par ByteDance, le propriétaire de l’application TikTok.

Au fil des dernières années, la technologie de génération naturelle du langage, basée sur l’intelligence artificielle, a beaucoup progressé. Elle permet aujourd’hui de créer des robots capables d’élaborer automatiquement des reportages d’actualité.

Ces IA ne sont pas encore suffisamment développées pour remplacer Jean-Pierre Pernaut ou Anne-Sophie Lapix, mais peuvent être utilisées pour certaines catégories de reportages mineurs. Par exemple, elles peuvent synthétiser les résultats de rencontres sportives de seconde ligue. Les données sont accessibles, et l’IA peut générer un résumé sans qu’il soit nécessaire d’envoyer un reporter humain sur place.

À présent, une nouvelle étape vient d’être franchie dans ce domaine grâce au propriétaire de la célèbre application mobile TikTok : ByteDance. Le laboratoire d’intelligence artificielle de la firme, AILab, vient de dévoiler Xiaomingbot : un robot reporter multilingue et multimode.

Développée en partenariat avec les chercheurs de la Shanghai Jiao Tong University, cette IA est capable de créer des articles d’actualité à partir de données telles que des statistiques de score. Elle peut également lire les articles générés sous la forme d’un personnage de présentatrice TV virtuelle.

Enfin, afin de délivrer ces articles à une audience mondiale, elle est capable de les traduire automatiquement dans une large variété de langages. C’est son principal point fort, puisqu’il s’agit d’une première mondiale.

Xiaomingbot : le futur du journalisme ?

L’IA Xiaomingbot repose sur quatre composants : un générateur d’articles, un traducteur, un lecteur multilingue, et un avatar animé. Il suffit d’entrer les données sous forme de tableau, pour que l’avatar lise l’article généré par l’IA avec une voix synthétisée.

Pour générer les textes, le robot utilise un template basé sur la technologie table2text. Le module de synthèse de texte filtre et résume les textes produits pour générer un condensé des informations les plus importantes et pertinentes.

Le modèle de transformation traduit ensuite ce résumé dans le langage désiré. Enfin, un module text-to-speech multilingue permet à l’IA de lire le script final dans différents langages avec la même voix. Le texte est lu par un avatar animé dont les mouvements de lèvres, les expressions faciales et le langage corporel synchronisés offrent un résultat réaliste et agréable pour le spectateur.

Pour l’heure, cette IA sera principalement dédiée aux actualités dans les domaines du sport et de la finance. Par la suite, il est toutefois possible qu’elle s’étende à d’autres secteurs si ses capacités s’améliorent.

Depuis sa création, Xiaomingbot a déjà écrit et délivré 600 000 articles d’actualité. Le robot cumule déjà 150 000 followers sur les différents réseaux sociaux…