Accueil > Sécurité > TikTok ! Qui est-ce ? Des Chinois avides de données
tiktok bytedance données

TikTok ! Qui est-ce ? Des Chinois avides de données

L’application mobile TikTok est accusée de collecter secrètement les données des utilisateurs et de les transférer vers des serveurs basés en Chine à des fins de ciblage publicitaire. Une demande d’action collective a été déposée en Californie…

Avec 1,5 milliard de téléchargements à l’échelle mondiale, l’application mobile TikTok compte parmi les plus populaires auprès des jeunes. Elle leur permet de laisser libre cours à leur imagination, en créant et en partageant des vidéos de 15 secondes.

Malheureusement, « l’amusement léger offert par TikTok s’accompagne d’un prix lourd ». C’est ce qu’affirme une demande d’action collective déposée auprès de la cour fédérale de Californie en fin de semaine dernière.

Selon le document, TikTok collecterait illégalement et secrètement de vastes quantités de données personnelles identifiables. Ces informations seraient ensuite directement transmises vers la Chine, où est d’ailleurs basée la firme ByteDance qui détient l’application.

Ainsi TikTok Inc et sa maison-mère ByteDance sont accusés de s’emparer du contenu tels que les brouillons de vidéos des utilisateurs sans le consentement de ces derniers. Il lui est aussi reproché d’entretenir une politique de confidentialité « ambigue ».

Dès lors qu’une vidéo serait enregistrée, elle serait transférée vers divers domaines sans que l’usager ne soit au courant. Ce processus survient dès que le bouton « Next » est pressé, avant même que la vidéo soit enregistrée ou postée.

Les plaignants craignent que les données agrégées par TikTok puissent ensuite être utilisées pour identifier les utilisateurs américains, établir leur profil et les pister. En effet, les vidéos TikTok contiennent bien souvent des gros plans sur les visages des utilisateurs. L’entreprise est donc en mesure de collecter des données biométriques à leur sujet. Un processus qui profiterait à ByteDance, puisqu’elle utiliserait ces données pour vendre des publicités ciblées.

Ce n’est pas la première fois que TikTok suscite l’inquiétude en Occident. Le gouvernement américain lui-même enquêterait sur les risques de sécurité potentiels liés à l’appli.

TikTok collecte secrètement les brouillons de vidéos

L’étudiante Misty Hong, qui réside à Palo Alto, en Californie, a décidé de porter plainte contre ByteDance, TikTok et Musical.ly (l’ancien nom de l’application) pour infraction de la loi fédérale sur la fraude informatique, du droit à la confidentialité défini par la Constitution de Californie, et de plusieurs autres lois.

La jeune femme explique avoir téléchargé TikTok en mars 2019, sans avoir pour autant créé de compte. Plusieurs mois plus tard, elle a découvert avec stupéfaction que l’entreprise s’en était chargé à sa place.

Bien que Misty Hong n’ait jamais enregistré ou publié de vidéos, elle s’est aperçue que les cinq vidéos qu’elle avait essayé de créer avaient été secrètement collectées en même temps que ses données et transférées vers des serveurs situés en Chine.

Parmi les informations récupérées, on compte le numéro de téléphone, les profils sur les réseaux sociaux, adresses email et IP, position géographique et bien plus encore. Même lorsque l’application est fermée, elle continuerait à collecter des données biométriques et des informations personnelles.

Cette nouvelle affaire démontre une fois de plus que la Chine ne partage pas la même notion de confidentialité que l’Europe et les Etats-Unis. Malheureusement, il est très difficile de faire respecter des lois comme le RGPD ou le droit à la confidentialité californien par ces entreprises étrangères…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend