amazon metis

Amazon prépare en secret son ChatGPT Killer : tout savoir

prépare secrètement sa réponse à ChatGPT ! Mais n'est-ce pas un peu trop tard pour s'aventurer dans ce domaine ? Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur Metis, le chatbot IA du géant du et du e-commerce !

Après Google , Llama et Copilot, a récemment dévoilé sa propre IA dénommée « Apple Intelligence ». Ainsi, Amazon est le dernier GAFAM à ne pas avoir encore lancé de rival à OpenAI ChatGPT.

Toutefois, Business Insider révèle que la firme de développe actuellement un chatbot dans le plus grand des secrets !

Metis : un chatbot IA basé sur le LLM Olympus

Le projet est désigné en interne sous le nom de code « Metis », qui semble faire référence à la déesse grecque de la sagesse.

Il s'agit d'un service conçu pour être accessible depuis un navigateur web, de la même manière que ChatGPT et les autres assistants IA.

C'est ce que révèle une source proche du dossier, mais également un document interne transmis à nos confrères de Business Insider.

Ce chatbot repose sur le large modèle de langage (LLM) Olympus d'Amazon. Là encore, ce nom s'inspire de la mythologie grecque.

Uniquement utilisé en interne par Amazon pour le moment, Olympus est une version plus puissante du modèle Titan déjà disponible publiquement via le cloud AWS.

Alors, de quoi est capable Metis ? Selon le document en fuite, il peut répondre aux questions de l'utilisateur par des réponses basées sous forme de texte ou d'images en adoptant un ton naturel et conversationnel.

Il est aussi capable de partager des liens vers la source de ses réponses, de suggérer des requêtes pour poursuivre la discussion, et de générer des images à la manière de ou MidJourney.

Un ChatGPT capable d'explorer l'actualité ou d'automatiser des tâches

Jusque là, rien de très original puisque la plupart des chatbots proposent des fonctionnalités similaires. Néanmoins, selon la source, Amazon veut que Metis utilise une technique d'IA appelée « génération augmentée par récupération » (retrieval-augmented generation).

Cela signifie que le chatbot sera capable de chercher des informations par delà les données originelles utilisées pour entraîner le modèle Olympus sous-jacent.

L'objectif ? Générer des réponses plus actuelles. Par exemple, Metis sera capable de partager les derniers prix des actions en bourse : une chose dont beaucoup d'assistants IA sont incapables.

Par ailleurs, il fonctionnera probablement comme un agent IA. Cela signifie qu'il sera capable d'automatiser et d'accomplir des tâches complexes, comme de confectionner votre itinéraire de vacances.

Il pourrait aussi par exemple allumer vos lumières connectées, ou réserver directement un billet d'avion pour vous. Ce sont les exemples fournis par les sources en contact avec Business Insider.

Un projet supervisé directement par le CEO

Auparavant, le CEO d'Amazon, Andy Jassy, a indiqué que pratiquement toute l'entreprise travaillait sur un projet IA. Il estimait que ses initiatives d'intelligence artificielle étaient sur le point de générer plus d'un milliard de dollars de revenus annuels.

Il s'attendait aussi à ce qu'elles rapportent des dizaines de milliards de dollars en ventes au cours des prochaines années.

Toutefois, en 2023, un document interne révèle qu'Amazon « n'a pas de produit disponible publiquement ou interne ressemblant et fonctionnant exactement comme ChatGPT ».

À présent, il semble que Jassy soit directement impliqué dans le projet Metis et ait récemment passé en revue les progrès de son équipe. Le projet est en cours de test interne.

Amazon en quête de création d'une AGI ?

Selon les sources en contact avec Business Insider, Metis fait partie de l'équipe AGI d'Amazon dirigée par Rohit Prasad : scientifique en chef et senior vice-président.

Comme l'a expliqué le CEO en 2023, cette équipe se réfère à lui et a pour objectif de créer les modèles IA les plus ambitieux de la firme.

Le vice-président de l'AGI, Vishal Sharma, supervise directement le projet Metis. En outre, Amazon s'appuie aussi sur Alexa pour le développement de Metis.

Beaucoup d'employés travaillant sur ce projet proviennent d'ailleurs de l'équipe Alexa IA, et la technologie de Metis utilise certaines ressources provenant de « Remarkable Alexa » : une nouvelle version avancée de l'assistant qui n'a pas encore été dévoilée…

Le géant de Seattle peut-il rattraper son retard ?

Cependant, une question se pose : ces capacités atypiques seront-elles suffisantes pour permettre à Amazon de tirer son épingle du jeu des chatbots IA ?

Le marché est déjà très peuplé, pour ne pas dire saturé. Les principaux rivaux d'Amazon, Microsoft et Google, ont lancé leurs propres assistants IA il y a déjà presque deux ans.

De même, les startups comme OpenAI, et bien d'autres dominent l'industrie et bénéficient d'un soutien financier colossal.

Jusqu'à présent, Amazon s'est contenté d'essayer de rattraper son retard. Son modèle Titan est considéré comme inférieur à la concurrence, et son chatbot Amazon Q dédié aux entreprises a reçu un accueil mitigé.

https://twitter.com/davidarngar/status/1806035952193957927

De même, ses puces IA Trainium et Inferentia rencontrent une faible demande et des problèmes de performances par rapport à celles de mastodontes comme et AMD.

Pour réussir à réellement s'imposer dans le secteur, Metis devra donc présenter des performances époustouflantes et de véritables innovations offrant une réelle valeur ajoutée…

Certains membres de l'équipe Metis ont témoigné sous couvert d'anonymat, et estiment que ce chatbot va « fonctionner techniquement », mais que la question est de savoir si « ce n'est pas déjà trop tard »

Le lancement est prévu pour septembre 2024, lors de l'événement Alexa organisé par Amazon. Toutefois, la firme pourrait changer ses plans à la dernière minute.

Et vous, qu'en pensez-vous ? Seriez-vous intéressé par un chatbot Amazon ? Ou pensez-vous qu'il est déjà trop tard pour se lancer sur ce secteur ? Partagez votre avis en commentaire !

Restez à la pointe de l'information avec LEBIGDATA.FR !

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube et rejoignez-nous sur Google Actualités pour garder une longueur d'avance.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *