Accueil > Solutions Cloud > Amazon > Amazon Cloud – Tout savoir sur le cloud Amazon Web Services
amazon cloud amazon web services tout savoir

Amazon Cloud – Tout savoir sur le cloud Amazon Web Services

Amazon Web service est une plateforme de services cloud développée par le géant américain Amazon Cloud. AWS regroupe plus de 50 services répartis en diverses catégories telles que le stockage cloud, la puissance de calcul, l’analyse de données, l’intelligence artificielle ou même le développement de jeux vidéo. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur Amazon Web Services, son histoire, ses avantages, son fonctionnement et les différents services proposés.

Lancé en 2006, Amazon Web Services est la plateforme de cloud computing qui regroupe les services Amazon Cloud. Initialement conçu comme une ressource interne à partir de l’infrastructure de Webstore, AWS est ensuite devenu un fournisseur de solutions cloud innovantes et économiques permettant aux entreprises qui les utilisent de grandir et de monter en échelle. C’est grâce à Amazon Web Services que Amazon est devenu le leader mondial du cloud computing. Les services Amazon Cloud sont utilisés par des millions d’entreprises dans le monde entier comme Spotify, Yelp, Shazam ou encore AirBnB. AWS est considéré comme le leader sur ce marché. Entre 2015 et 2017,ses ventes sont passées de 7,8 millions de dollars à 17,5 millions de dollars en 2017. L’année dernière son bénéfice net atteignait 4,3 millions de dollars.

Amazon Web Services : une plateforme de solutions Amazon cloud flexible et sécurisée

Amazon Cloud prix : tarification cloud

Ces ressources sont scalables en fonction des besoins des utilisateurs et virtuellement illimitées. La tarification varie en fonction de la quantité de ressources utilisées par l’usager. La flexibilité d’AWS est également renforcée par son caractère hybride. Les utilisateurs n’ont pas à choisir entre leur infrastructure interne et le cloud.

L’un des avantages d’AWS est que le cloud est plus sécurisé qu’une infrastructure locale. Les données sont chiffrées pendant le stockage et le transfert, et les processus étendus de certification et d’accréditation garantissent la sécurité des données. De même, les modules de sécurités matériels et les procédures de sécurité physique garantissent la sûreté de l’infrastructure informatique des entreprises qui l’utilisent. De même, dans un souci de transparence des opérations de gouvernance et de conformité, le contrôle, l’audit, la gestion des identités, des configurations et des usages sont intégrés à la plateforme.

AWS propose et tarifie ses services suivant les régions des data centers installés partout dans le monde. L’entreprise a fait en sorte que le prix d’Amazon Cloud varie suivant le service, l’utilisation et la localisation géographique des données. Pour AWS, ces clients ne doivent payer que ce qu’ils utilisent. Contrairement à certains acteurs, la filiale du géant du e-commerce fait preuve de transparence. Il est facile de calculer ses dépenses mensuelles pour les utilisateurs d’Amazon S3, d’EC2 et des autres offres. De plus, le calculateur disponible depuis le site Web de la firme permet d’estimer de manière précise la facture à la fin du mois.

Amazon Cloud Gratuit

Les indécis ou les utilisateurs qui n’ont pas besoin d’énorme masse de stockage peuvent se tourner vers l’offre gratuite d’Amazon Cloud. Ils auront 12 mois pour profiter des services proposées et devront se contenter des quantités limitées de stockage, de streaming, de caractères, de données, d’utilisateurs par an ou par mois. Ils ont droit par exemple à 5 Go de stockage pour Amazon S3, 750 heures par mois d’utilisation d’Amazon RDS ou encore à 5000 images par mois pour Amazon Rekognition, une API de reconnaissance faciale. Pour davantage de détails, l’offre Amazon Cloud gratuit est détaillé sur cette page.

Amazon Cloud régions

Afin de minimiser l’impact d’éventuelles pannes et pour assurer la fiabilité de son système, AWS est géographiquement divisé en régions. Les hubs centraux de ces régions sont situés à l’est des Etats-Unis, à l’ouest des Etats-Unis, au Brésil, en Irlande, à Singapour, au Japon et en Australie. Chaque région comprend de multiples zones géographiques plus petites appelées zones de disponibilité. Au total, on compte plus de 44 zones de disponibilité réparties entre 16 régions géographiques. Amazon Cloud compte également ajouter 14 zones de disponibilités et 5 régions supplémentaires en Chine, en France, à Hong Kong, en Suède, et une deuxième région AWS GovCloud aux Etats-Unis.

En 2018, l’entreprise américaine veut poursuivre son déploiement commercial en Amérique du Sud. Après s’être installée au Brésil, au Mexique, en Colombie et au Chili, la firme s’est installée le 8 avril 2018 à Buenos Aires, capital de l’Argentine. A la fin du mois de mai 2018 Reuters expliquait qu’Amazon cherche à faire profiter de ses services à ces pays en développement.

Amazon Web Services : quels sont les principaux services Amazon Cloud

AWS regroupe actuellement plus d’une cinquantaine de services, et ne cesse de se développer. Ces services sont répartis en plusieurs catégories : calcul, stockage, base de données, migration, mise en réseau et diffusion de contenu, outils pour développeurs, outils de gestion, sécurité et identité, analyses, intelligence artificielle, services mobiles, services applicatifs, messagerie, productivité d’entreprise, streaming de bureau et d’applications, internet des objets, centres d’appels, et développement de jeux. Voici les principaux services AWS.

Amazon EC2 : les serveurs virtuels d’Amazon cloud

Le service Web Amazon Elastic Compute Cloud fournit aux utilisateurs une capacité de calcul sécurisée et redimensionnable. Il permet de faciliter l’accès aux ressources de cloud computing, d’obtenir et de configurer des capacités en toute simplicité. Les utilisateurs peuvent contrôler leurs ressources informatiques avec précision et exécuter leur application sur l’environnement informatique d’Amazon. Amazon EC2 permet de lancer de nouvelles instances de serveurs en quelques minutes seulement, ce qui permet de redimensionner facilement la capacité en fonction des besoins. Les utilisateurs ne payent que pour la capacité qu’ils utilisent. Amazon EC2 et Amazon S3 sont les deux principales Infrastructures en tant que Service (IaaS) utilisées par des développeurs d’applications cloud du monde entier.

Amazon S3 : une solution de stockage Amazon cloud évolutive

Amazon Simple Storage Service (Amazon S3) permet de faciliter la collecte, le stockage et l’analyse de données à grande échelle. Les données peuvent être collectées à partir de nombreuses sources telles que des sites web, des applications mobiles, des applications d’entreprises ou des capteurs d’objets connectés. De nombreux utilisateurs de ce service stockent des milliards d’objets et des exaoctets de données. S3 peut être utilisé comme Data Lake pour les analyses Big Data, comme cible de sauvegarde, ou comme stockage pour les applications de calcul sans serveur. Les données peuvent également être utilisées pour l’apprentissage automatique avec d’autres services AWS.

Amazon DynamoDB : la base de données NoSQL opérée

Amazon DynamoDB est un service de base de données NoSQL réputée pour sa latence très faible de seulement quelques millisecondes. Entièrement gérée dans le cloud, cette base de données prend en charge les différents modèles de stockage de documents. Flexible, performante, dimensionnable en termes de débits et de capacité, cette base de données est adaptée au web, aux jeux, aux technologies publicitaires, à l’internet des objets et bien plus encore.

Amazon Redshift : le service d’entrepôt et d’analyses de données Amazon Cloud

Redshift est un service d’entrepôt de données entièrement géré, réputé pour sa rapidité. Grâce à cette solution, les utilisateurs peuvent analyser de façon simple et économique toutes leurs données. Ainsi, il est possible d’exécuter des requêtes analytiques complexes sur plusieurs pétaoctets de données structurées, de stocker des données en colonnes sur des disques locaux hautes performances, et de procéder à l’exécution de requêtes massivement parallèle. L’utilisateur reçoit ainsi plus de résultats à la seconde. Ce service est également entièrement scalable. Avec Redshift Spectrum, il est également possible d’exécuter des requêtes SQL sur plusieurs exaoctets de données non structurées dans Amazon S3.

Amazon CloudFront, le réseau mondial de diffusion de contenu Amazon Cloud

Amazon CloudFront est un réseau mondial de diffusion de contenu permettant de distribuer aux utilisateurs des données, des vidéos, des applications et des API de façon sécurisée, sans latence, à une vitesse de transfert élevée.

Amazon CloudSearch, le service de recherche géré Amazon Cloud

Amazon CloudSearch est un service Amazon Cloud de recherche géré facilitant la configuration, la gestion et le dimensionnement d’une solution de recherche pour un site web ou une application. Compatible avec 34 langues différentes, ce service a l’avantage d’être économique, et propose des fonctionnalités telles que la mise en surbrillance, le remplissage automatique ou la recherche géolocalisée.

Amazon Machine Learning, un service d’apprentissage automatique pour les développeurs

Ce service Amazon Cloud facilite l’utilisation des technologies de Machine Learning (apprentissage automatique) pour les développeurs. Les outils et assistants de visualisation permettent de créer des modèles d’apprentissage-machine sans avoir besoin de maîtriser les algorithmes et technologies complexes. Amazon Machine Learning permet ensuite d’obtenir facilement des prédictions pour une application sans avoir besoin d’appliquer de codes de génération de prédictions personnalisés ou de gérer une infrastructure.

Parmi les autres services Amazon Cloud les plus utilisés d’AWS, on compte les services de base de données relationnelle Amazon Aurora et Amazon RDS, les ressources de cloud isolées Amazon VPC, les services de gestion d’applications Amazon Elastic Beanstalk, le service de migration Amazon Migration Hub, ou encore le moteur de jeu 3D Amazon Lumberyard.

Amazon Drive : un service Amazon Cloud d’hébergement pour les particuliers

Tout comme Google, Amazon Cloud propose une offre de stockage réservée aux particuliers. Ainsi avec Amazon Drive, les utilisateurs peuvent conserver des copies de fichiers sécurisés  : photos, vidéos, documents textes, etc. Une application mobile iOS et Android est disponible afin de pouvoir gérer les fichiers. Il est également possible de les synchroniser sur un ordinateur Windows ou Mac.

Amazon Drive Premium

Amazon Drive est relié avec l’offre Prime de la plateforme de E-commerce. Les abonnés au service Prime bénéficient de 5 Go de stockage pour les fichiers et les vidéos. Pour ces clients,  Amazon Drive Photo est un service illimité : ils peuvent mettre dans le Cloud autant de photos qu’ils le souhaitent. Les autres doivent payer 12 dollars par an pour 100 Go ou 1 To pour 60 dollars par an. Si les utilisateurs on besoin d’espace supplémentaire, ils peuvent ajouter des Teroctets pour 60 dollars l’unité par an. Auparavant, le service proposait du stockage illimité pour tout type de fichiers pour un coût fixe. Un véritable coup dur pour les amateurs de stockage Cloud.

Globalement, les Avis Amazon drive sont plutôt bons, mais le changement de politique tarifaire et l’abandon du stockage illimité a mis fin à l’état de grâce du service.

Amazon Chime

Avec Amazon Cloud, le géant du Web se veut agnostique. Cependant, cela ne l’empêche pas de proposer de nombreux services de son cru au sein de son écosystème. Amazon Chime en fait partie. De prime abord, cet outil de communication apparaît comme un concurrent de Skype. La grande différence avec le service racheté par Microsoft, c’est qu’Amazon Chime s’adresse en premier lieu au professionnel. Il permet, basiquement, de passer des appels vidéos entre collègue et avec des clients. Pourquoi évoquer une telle solution sur LeBIGDATA.FR ? Eh bien, il s’agit ni plus ni moins d’une solution de data visualisation puisque l’on peut peut partager des documents, notamment ceux en provenance des outils de Business Intelligence : des reportings financiers, des campagnes de publicité, etc.

Il s’agit également d’une offre embarquée dans le nuage Amazon Cloud, à l’instar des autres solutions présentées dans cet article. Amazon Chime est en fait un UcaaS, un service de communications unifiées dans le Cloud. On peut l’utiliser sur l’ensemble des appareils : ordinateur, tablette ou smartphone (iOs ou Android).

Comme les autres services d’Amazon Cloud, celui-ci bénéficie de plusieurs offres, ici au nombre de trois : Chime Basic, Chime Plus et Chime Pro. La première offre, gratuite, donne accès à des conférences pour deux personnes, un chat et des salles de chat. La deuxième offre coûte 2,50 dollars par utilisateur par mois et permet d’accéder au partage d’écran ainsi qu’au répertoire de l’entreprise. Enfin, Chime Pro étend les conférences vidéos jusqu’à 100 participants et de créer ses propres liens d’appels. À partir du 1er avril 2018, les entreprises qui veulent essayer le service embarqué dans Amazon Cloud bénéficient d’un mois gratuit pour Chime Pro. Passé ce délai, elles pourront toujours bénéficier de Chime Basic. La tarification change également l’hébergement sera facturé 3 dollars par jour et ne dépassera pas la barre des 15 dollars par mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

#topcontrol { bottom: 75px;

Send this to a friend