ameca robot engineered arts

Ameca : un robot IA aux expressions faciales d’un réalisme inouï

Ameca est un nouveau robot conçu par Engineered Arts, doté d’expressions faciales incroyablement réalistes. Les développeurs pourront exploiter cette machine pour y incorporer leur intelligence artificielle.

En 2018, l’entreprise britannique Engineered Arts dévoilait son robot humanoïde Mesmer. À l’époque, cette machine impressionnait par le réalisme de sa peau et de ses cheveux.

À présent, Engineered Arts vient de dévoiler son nouveau robot : Ameca. Contrairement à Mesmer, cette créature n’a pas de cheveux ou de peau réaliste. En revanche, ses expressions faciales sont extrêmement réalistes et semblent naturelles.

Lors de la démonstration d’Ameca, le robot commence par se réveiller. Il mime ensuite l’étonnement, accompagné d’un geste de la main très réaliste également. L’humanoïde feint ensuite la surprise en voyant le spectateur ou la caméra, en haussant les sourcils et en ouvrant la bouche. La vidéo se termine avec un sourire et un chaleureux geste de la main.

Cette vidéo publiée sur les réseaux a beaucoup impressionné les internautes. Elle totalise près de 2 millions de vues sur YouTube depuis sa mise en ligne au 1er décembre 2021, et crée aussi le buzz sur Twitter.

Toutefois, de nombreux internautes craignent que ce robot confirme que les jours de l’humanité sont comptés. En réaction à cette démo, l’un d’eux estime qu’il nous reste 12 ans avant d’être éradiqués par les machines…

Des animations faciales fluides et naturelles

Les animations faciales ont été fortement améliorées par rapport à Mesmer, grâce à une fluidité de mouvement largement accrue. En comparaison, le robot Mesmer avait des mouvements de tête convenables, mais son visage semblait paralysé.

La façon dont les expressions faciales ont été animées n’est pas précisée par Engineered Arts. Il semble qu’une technique de  » motion capture «  (capture de mouvements) ait été utilisée.

Le robot Ameca a une tête, un visage, un cou, des épaules, des bras et des mains articulés. En revanche, contrairement aux robots de Boston Dynamics, Engineered Arts précise qu’aucun de ses robots ne peut marcher pour le moment. L’entreprise travaille sur cette capacité.

Pour diriger les mouvements de corps et de tête de son précédent robot Mesmer, le fabricant avait utilisé des moteurs  » puissants et silencieux « . Tous ces composants avaient été conçus de A à Z pour fonctionner en parfaite harmonie.

Une plateforme de développement pour l’intelligence artificielle

Ces robots embarquent aussi des capteurs tels que des caméras, des capteurs de profondeur, des LiDAR et des microphones. Un logiciel basé sur navigateur web a été développé pour le contrôle des mouvements et fonctionne comme la plupart des applications 3D utilisées pour les effets spéciaux ou l’animation vidéoludique.

Toujours selon Engineered Arts, Ameca est en fait une  » plateforme pour le développement IA « . Les tiers pourront développer leurs intelligences artificielles et algorithmes de Machine Learning directement sur ce robot.

La robotique se développe à vive allure. La semaine dernière, des chercheurs ont annoncé que leurs robots vivants Xenobots sont parvenus à se reproduire de façon biologique.

Pour l’heure, Engineered Arts ne précise pas le prix ou la date de lancement d’Ameca et Mesmer. Son modèle RoboThespian, plus basique, était tarifé à 79 000 dollars en 2018. Le nouveau robot sera présenté au CES 2022 de Las Vegas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest