Accueil > Intelligence artificielle > Les robots menacent l’humanité et doivent être interdits, selon les experts
robots tueurs campagne

Les robots menacent l’humanité et doivent être interdits, selon les experts

Les scientifiques du monde entier appellent les gouvernements à interdire la création de robots militaires autonomes dotés d’IA capables de tuer sans intervention humaine. Il s’agit selon eux d’une grave menace pour l’humanité…

A l’heure actuelle, les  » robots tueurs  » relèvent encore principalement du domaine de la science-fiction et des films comme Terminator. Cependant, avec les avancées majeures effectuées dans le domaine de l’intelligence artificielle, ces terrifiantes machines feront bientôt partie de notre réalité.

Très prochainement, il sera techniquement possible pour les robots de sélectionner et d’attaquer des cibles sans qu’une intervention humaine ne soit nécessaire. Ainsi, la Chine a déjà commencé à exporter des drones autonomes armés d’AK-47.

Pour autant, doit-on autoriser une telle technologie ? Dans le cadre du meeting annuel American Association for the Advancement of Science de Washington DC, de nombreux scientifiques et défenseurs des droits de l’Homme s’y sont explicitement opposés.

Selon eux, les robots militaires autonomes représentent la troisième révolution dans le domaine de la guerre après la poudre à canon et les armes nucléaires. Il s’agit d’une grave menace pour l’humanité, et de telles machines devraient être interdites par la loi. Tout comme les accords internationaux ont restreint l’usage des mines antipersonnelles, il est nécessaire que la création de robots tueurs soit fermement réglementée.

Les robots tueurs sont de plus en plus redoutés par le grand public

robots tueurs ia menace humanité

Comme le souligne Mary Wareham de l’association Human Rights Watch, l’opinion publique s’oppose de plus en plus à la perspective d’armes entièrement autonomes. Parmi les opposants à ces dispositifs, on compte le secrétaire général des Nations Unies Antonio Guterres qui considère les armes autonomes comme  » politiquement inacceptables et moralement répugnantes « .

Un sondage mené par IPSOS en 2018 dans 26 pays révèle que 61% des personnes interrogées sont opposés à l’usage des armes autonomes. Seuls 22% y sont favorables, et 17% n’en sont pas certains. Lors du même sondage, mené en 2017 dans 23 pays, 56% se disaient contre.

Interrogés sur ce qui les inquiète le plus au sujet des robots tueurs, les sondés sont 66% à répondre que les armes autonomes  » passent la frontière de la morale parce que les machines ne devraient pas être autorisées à tuer « . Plus de la moitié (54%) rétorquent qu’il ne serait pas possible de faire porter la responsabilité d’un meurtre à un robot.

Sur les 26 pays interrogés, les plus opposés aux robots tueurs sont la Turquie (78%), la Corée du Sud (74%) et la Hongrie (74%). Au contraire, une majorité de sondés sont favorables à leur usage en Inde (37%), Israël (41%), Brésil (46%) et au Japon (48%). Pour rappel, depuis 2013, 28 pays ont appelé à l’interdiction des armes autonomes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend