apple leader machine learning

Apple s’auto-proclame leader du Machine Learning devant Google

Apple, grand maître du Machine Learning devant Google et Facebook ? C’est ce qu’affirme John Giannandrea, directeur de l’IA au sein de la firme.

Le Machine Learning est une technologie révolutionnaire, et tous les géants de la tech l’exploitent désormais à de nombreuses fins différentes. Cependant, dans ce domaine, Apple aurait une longueur d’avance sur ses concurrents.

C’est du moins ce qu’affirme John Giannandrea, directeur de l’IA chez la Pomme, dans une interview accordée au site web Ars Technica. Un point de vue qui peut surprendre, mais que l’expert défend contre vents et marées.

A son arrivée au sein de l’entreprise, Giannandrea raconte avoir découvert avec stupeur qu’il n’y avait pas d’équipe de Machine Learning travaillant à l’écriture manuscrite pour le stylet Apple Pencil. C’est à ce moment précis qu’il a compris que la Pomme n’exploitait pas suffisamment l’apprentissage automatique.

Cependant, l’expert affirme que les choses ont radicalement changé au fil des trois dernières années. Désormais,  » il n’y a plus un recoin d’iOS ou des expériences Apple qui ne sera transformé par le Machine Learning dans les années à venir « .

Déjà à l’heure actuelle, de nombreuses expériences proposées par la Pomme sur ses appareils reposent sur le Machine Learning. C’est le cas de la traduction de langage, la dictée  » on-device « , de la prédiction de texte, de l’édition automatique des photos, de la réalité augmentée ou des fonctionnalités liées à la santé.

Apple se distingue par une approche du Machine Learning respectueuse de la vie privée

Toujours selon Giannandrea, l’un des points forts d’Apple par rapport à la concurrence est l’accent mis sur la confidentialité. Comme il le rappelle, la Pomme entraîne ses modèles de Machine Learning directement sur les appareils, au plus près des données.

Ceci permet de préserver la confidentialité des utilisateurs, notamment en ce qui concerne leurs données de géolocalisation ou leurs données d’activité physique. De plus, cette approche offrirait finalement davantage de précision que celle de Google, consistant à l’entraînement de modèles plus large via le traitement d’immenses volumes de données au sein de Data Centers.

En réalité, un modèle de Machine Learning apprenant directement à s’adapter au comportement spécifique d’un utilisateur individuel serait plus performant et pertinent qu’un modèle entraîné à partir des données agrégées de millions d’utilisateurs.

Par ailleurs, Giannandrea est convaincu qu’Apple est la seule entreprise capable de créer des expériences d’IA véritablement impactantes. Selon ses dires,  » Apple a toujours été à l’intersection entre créativité et technologie « . En outre, l’autre grand point fort de la Pomme est à ses yeux l’intégration verticale entre les applications, les frameworks et le hardware.

Il n’est pas étonnant que John Giannandrea fasse l’éloge de son entreprise. Cependant, il est probable que les autres GAFAM réagissent à cet élan de fierté en vantant leurs propres mérites dans les jours à venir…