d-wave ia quantique

D-Wave met en lumière la synergie entre IA et informatique quantique

Selon l’entreprise D-Wave, il existe une véritable synergie entre intelligence artificielle et informatique quantique. Ces deux technologies sont complémentaires, et l’apprentissage automatique est actuellement l’un des principaux secteurs d’application de l’informatique quantique.

Basée à Burnaby, au Canada, D-Wave est la première entreprise au monde à avoir commercialisé des ordinateurs quantiques. Grâce à l’informatique quantique, ces machines permettent d’effectuer des calculs dépassant les capacités des ordinateurs classiques.

Parmi les secteurs d’application de cette technologie révolutionnaire, on compte à l’heure actuelle la cryptographie, la planification aérienne, la modélisation pour les élections politiques, la simulation chimique, le design automobile, la prévention de santé ou encore la logistique.

Cependant, l’informatique quantique se révèle particulièrement utile pour les cas d’usage d’optimisation et de Machine Learning. Selon D-Wave, l’optimisation représente 50% des applications de ses clients. Le Machine Learning et l’intelligence artificielle accaparent 20% des applications.

Traditionnellement, les applications d’optimisation reposent sur les méthodes de force brute et la puissance informatique des ordinateurs classiques. Cependant, les ordinateurs quantiques sont capables de déterminer rapidement toutes les solutions possibles et donc de proposer une solution optimale plus rapidement.

Bien que les applications de Machine Learning concernent une communauté plus restreinte, limitée aux statisticiens, elles sont également en plein essor. Et ce, malgré les difficultés que peuvent rencontrer les spécialistes au moment d’intégrer le système dans un workflow de Machine Learning.

Le Machine Learning représente 20% des applications des ordinateurs quantiques de D-Wave

Actuellement, D-Wave révèle que les experts en Machine Learning préfèrent laisser quelqu’un d’autre se charger que la partie  » informatique quantique  » du processus. Cette personne est alors chargée de développer le framework et de l’intégrer.

Selon D-Wave, il existe néanmoins une véritable synergie entre informatique quantique et Machine Learning. Leurs  » caractéristiques et les besoins du secteur sont très proches « .

Ainsi, l’entreprise canadienne prédit que ce cas d’usage de l’informatique quantique va se développer dans le futur en raison des nombreuses possibilités offertes par les ordinateurs quantiques pour le sampling probabiliste. Un élément essentiel au Machine Learning, rendu nativement possible par les ordinateurs quantiques qu’il est très difficile de reproduire avec un ordinateur classique.

À mesure que les spécialistes découvriront les méthodes adéquates pour l’incorporer, ce secteur d’application gagnera du terrain. Le retour d’expérience de D-Wave confirme donc que Machine Learning et informatique quantique forment un heureux mariage