Accueil > Intelligence artificielle > La DARPA crée une IA militaire à partir des ondes cérébrales de gamers
darpa ia militaire gamers

La DARPA crée une IA militaire à partir des ondes cérébrales de gamers

L’Université de Buffalo, New York, collecte des données à partir des ondes cérébrales de joueurs de jeux vidéo de haut niveau en pleine partie. Ces données seront utilisées par la DARPA, qui finance le projet, pour entraîner une IA conçue pour guider une flotte de robots militaires…

C’est un projet à la fois fascinant et inquiétant. L’Institut d’Intelligence Artificielle de l’Université de Buffalo, dans l’état de New York, compte créer une IA à partir des ondes cérébrales des joueurs de jeux vidéo.

Cette IA sera ensuite utilisée par l’agence de recherche militaire américaine DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency) pour entraîner des robots militaires. La DARPA finance ainsi le projet à hauteur de 316 000 dollars

Les chercheurs auraient commencé à étudier les ondes cérébrales et les mouvements des yeux de 25 joueurs  » très expérimentés « . Les chercheurs souhaitent toutefois rassembler davantage de participants.

La DARPA veut créer une IA pour guider une flotte de robots soldats

Dans le cadre de cette expérience, les chercheurs ont créé un jeu de stratégie spécialement pour l’occasion. Ce jeu reprend les mécaniques de Starcraft II, déjà utilisé par Deepmind pour entraîner son IA. Les joueurs doivent créer leurs unités tout en combattant les ennemis.

Pendant qu’ils jouent, ils sont équipés d’électroencéphalogramme permettant aux chercheurs d’étudier leur activité cérébrale. Des caméras à très haute vitesse permettent quant à elles d’étudier les mouvements des yeux des joueurs. Pour récupérer les données dont les chercheurs ont besoin, chaque joueur n’a besoin de compléter que 6 à 7 parties.

Les informations ainsi collectées seront utilisées par des algorithmes de Machine Learning pour développer de nouveaux algorithmes. Ces derniers auront pour but de guider une flotte de 250 robots sur le sol et dans les airs.

Ainsi, les robots seront en mesure d’effectuer des tâches difficiles au sein d’environnements complexes et incertains. Il s’agirait d’un réel progrès, puisque la plupart des IA actuelles sont limitées à des applications dans des environnements bien déterminés. Cette approche nouvelle pourrait leur conférer une capacité de raisonnement contextuel…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *