Accueil > Intelligence artificielle > L’IA de Google DeepMind peut battre 99,8% des joueurs de StarCraft II
alphastar ia google deepmind starcraft II

L’IA de Google DeepMind peut battre 99,8% des joueurs de StarCraft II

L’intelligence artificielle AlphaStar de Google DeepMind a atteint le rang de  » grand maître  » sur le jeu vidéo StarCraft II. Son niveau est désormais supérieur à 99,8% des joueurs humains…

Depuis maintenant plusieurs années, le laboratoire d’intelligence artificielle de Google, DeepMind, entraîne son intelligence artificielle AlphaStar à maîtriser le jeu vidéo StarCraft II de Blizzard. Déjà en janvier 2019, l’IA parvenait à triompher des meilleurs joueurs professionnels.

À présent, DeepMind annonce qu’AlphaStar vient de franchir un nouveau cap. Désormais, l’intelligence artificielle est en mesure de battre 99,8% des joueurs humains. Autrement dit, cette IA compte désormais parmi les plus grands maîtres du célèbre jeu de stratégie.

Par ailleurs, DeepMind précise avoir apporté des modifications à son IA depuis que les joueurs sont en mesure de l’affronter via internet. Désormais, pour plus de complexité, AlphaStar peut utiliser les trois races du jeu.

Sa visibilité du terrain a également été réduite par rapport à celle des joueurs humains, et le nombre de clics qu’elle peut effectuer a été réduit à 22 actions non-dupliquées toutes les 5 secondes. Ainsi, l’intelligence artificielle et les humains jouent désormais à armes égales… ou presque.

Malgré ces nouvelles contraintes, AlphaStar est parvenu à atteindre le rang de  » grandmaster «  : le niveau le plus élevé dans le classement compétitif de StarCraft II. Il s’agit bien évidemment de la première fois qu’un système informatique atteint ce stade.

Après le jeu d’échecs, le jeu de Go ou encore le Poker, l’intelligence artificielle peut désormais se targuer d’avoir surpassé l’humain à StarCraft II. Comme l’explique le chercheur David Silver de DeepMind, ce jeu est largement plus complexe puisque les joueurs contrôlent des centaines d’unités et qu’il existe 10^26 choix possibles pour chaque mouvement.

Pour parvenir à ce niveau impressionnant, les agents IA de DeepMind ont joué contre eux même inlassablement pendant l’équivalent de plusieurs centaines d’années réparties sur quelques mois seulement. C’est ce que l’on appelle l’apprentissage par renforcement, qui est une sous-catégorie de Machine Learning.

L’IA de Google DeepMind surprend les joueurs pros par ses stratégies inédites

En plus de conférer à AlphaStar une expérience comparable à celles des plus grands joueurs de StarCraft II, cette méthode a permis à l’IA de développer son propre style de jeu. Selon Diego “Kelazhur” Schwimer, un joueur professionnel de l’équipe Panda Global, l’intelligence artificielle use bien souvent de stratégies totalement inédites et imprévisibles et amène à réaliser que les joueurs professionnels n’ont exploré qu’une infime partie des possibilités…

Il reste encore 0,2% de joueurs humains capables de gagner face à AlphaStar. Ce n’est toutefois probablement qu’une question de temps avant qu’ils soient à leur tour surpassés.

Quoi qu’il en soit, l’objectif de DeepMind ne se résume pas à humilier les joueurs humains de StarCraft II. Aux yeux des chercheurs, le succès d’AlphaStar démontre que l’apprentissage par renforcement pourrait aussi permettre dans un futur proche d’entraîner des robots, des voitures autonomes, ou des systèmes de reconnaissance d’images.

Les robots pourraient par exemple apprendre à utiliser leurs mains au sein de simulations virtuelles avant de faire usage de l’expérience acquise dans le monde réel. Il en va de même pour les véhicules autonomes dont les IA pourraient s’entraîner à conduire pendant des centaines d’années dans le virtuel avant de se lancer sur les routes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend