Accueil > Solutions Cloud > Google > Google I/O 2019 : toutes les annonces pour le Cloud et l’IA
google io 2019 cloud ia

Google I/O 2019 : toutes les annonces pour le Cloud et l’IA

La conférence Google I/O se tient du 7 au 9 mai 2019. Découvrez toutes les annonces marquantes faites par Google durant cet événement autour de l’intelligence artificielle et du Cloud…

Quelques jours après la conférence Build 2019 de Microsoft, c’est au tour de Google de s’adresser aux développeurs avec sa conférence I/O 2019. L’occasion pour la firme de Mountain View de présenter son nouvel objectif :  » créer un Google plus utile pour tout le monde « .

Au cours d’un keynote de deux heures, le géant californien a dévoilé de nouveaux produits grand public, comme l’enceinte connectée Google Nest Hub Max ou le smartphone Pixel 3a, mais aussi de nouveaux services de Cloud et d’intelligence artificielle destinés aux professionnels… sans plus attendre, découvrez les annonces les plus marquantes de la conférence.

Google Cloud TPU v3 Pod : un superordinateur IA en location

Depuis 2018, Google permet de louer la puissance de ses puces TPU dédiées au Machine Learning sous forme de services Cloud. Désormais, il sera possible de louer des racks entiers de TPUs interconnectés : les Cloud TPU Pods. Liés par un maillage réseau, ces TPU peuvent être utilisés comme un superordinateur unique et surpuissant.

Selon l’entreprise, un seul TPU v3 Pod offre plus de 100 petaFLOP de puissance de calcul. Une telle puissance est comparable à celle du quatrième superordinateur le plus rapide du monde : le Tianhe-2A situé à Guangzhou, en Chine.

Google précise toutefois que ses Pods opèrent avec une précision numérique inférieure à celle des superordinateurs. Ceci permet d’économiser de l’énergie et d’utiliser le stockage plus efficacement. En effet, selon IBM Research, la plupart des workloads de Deep Learning comme la reconnaissance de langage ou la classification d’image ne nécessitent pas le même niveau de précision que les workloads traditionnels des superordinateurs comme la simulation ou le HPC.

Pour utiliser un slice de TPU v3 Pod à 32 coeurs pendant une heure, vous devrez débourser 32 dollars. Si vous optez pour un usage d’un an, vous profiterez d’une réduction de 37% avec un prix de 176 601 dollars. Enfin, pour un abonnement de trois ans, il faudra débourser 378 423 dollars. Ceci représente une réduction de 55%.

Ajoutez du Machine Learning à vos apps Android avec ML Kit et Firebase

Google a profité de la conférence pour annoncer plusieurs nouveautés pour sa plateforme de développement mobile Firebase. On retiendra notamment trois nouvelles fonctionnalités pour son SDK de Machine Learning ML Kit.

Tout d’abord, l’API On-device Translation permet aux développeurs d’application d’accéder à des modèles hors-ligne de traduction de texte dans 58 langages. Il s’agit des mêmes modèles que ceux utilisés par Google Traduction.

L’API Object Detection Tracking, quant à elle, permet à une application de localiser et de suivre en temps réel l’objet principal dans le flux vidéo capturé par la caméra.Ikea va par exemple se servir de cette API pour permettre aux utilisateurs de son appli mobile de filmer leurs meubles pour en rechercher facilement des similaires.

Enfin, AutoML Vision Edge va permettre aux développeurs d’applications de créer des modèles de classification d’images personnalisés. Les données d’entrainement pourront être téléchargées vers la console Firebase, puis les développeurs pourront utiliser Google AutoML pour créer un modèle TensorFlow Lite custom a exécuter localement sur l’appareil de l’utilisateur final.

Google Duplex va remplir les formulaires à votre place sur le web

En 2018, Google lançait Duplex : une intelligence artificielle capable de prendre des rendez-vous par téléphone à votre place. Cette année, le géant de Mountain View lance une nouvelle version de Google Duplex pour le web.

Il s’agit d’une intelligence artificielle directement intégrée aux smartphones Android, et capable de remplir des formulaires à votre place. Dans la démonstration de Sundar Pichai, Duplex a ainsi complété un formulaire de réservation pour une voiture sur le web et l’a envoyé de façon automatique. Davantage de détails sur cette technologie, qui pourrait vous faire gagner du temps, seront partagés dans le courant de l’année 2019.

Google met l’IA au service des personnes handicapées

Durant la conférence, Sundar Pichai a dévoilé plusieurs façons dont l’IA peut faciliter la communication et l’accessibilité pour les personnes handicapées. Tout d’abord,  » Live Caption  » permet d’ajouter automatiquement des sous-titres à des vidéos grâce à la reconnaissance de discours.

De son côté,  » Live Relay  » permet de passer des appels téléphoniques sans avoir à parler ni même à entendre. Grâce à la reconnaissance de discours et à la technologie de  » text-to-speech « , et aux suggestions prédictives, il est possible de laisser son smartphone Android parler à sa place.

Enfin, le Project Euphonia vise à aider les personnes atteintes de troubles de l’élocution à être comprises par les machines. Google a entraîné son IA sur des personnes anglophones atteintes de troubles suite à une sclérose latérale amyotrophique. La firme développe aussi des algorithmes personnalisés capables de détecter les sons et les gestes et de les traduire sous forme d’actions telles que l’activation des commandes ou l’envoi de messages textuels…

Google veut lutter contre les biais de l’IA avec sa technologie TCAV

Comme le rappelle le CEO de Google, Sundar Pichai, les biais sont un vrai problème à l’heure actuelle pour l’intelligence artificielle. Cependant, la discrimination raciale ou sexuelle existait bien avant l’invention du Machine Learning.

Afin de lutter contre ce fléau, Google lance la technologie  » Testing with Concept Activation Vectors « . Développée en interne par les ingénieurs IA de l’entreprise, cette technologie permet de détecter les biais au sein d’un ensemble de données utilisé pour entraîner une IA.

Imaginons par exemple qu’un modèle IA soit entraîné à partir de photos de médecins en blouse blanche. Si ces médecins sont tous des hommes blancs, l’IA risque de  » penser  » que tous les médecins sont des hommes blancs. Grâce à TCAV, il sera possible de détecter cette anomalie et donc d’y remédier en ajoutant de la diversité à l’ensemble de données. Pour l’heure, on ignore quand cette technologie sera disponible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend