Accueil > Intelligence artificielle > L’intelligence artificielle de Microsoft crée du whisky grâce aux données
microsoft intelligence artificielle whisky

L’intelligence artificielle de Microsoft crée du whisky grâce aux données

En partenariat avec une distillerie suédoise, Microsoft a créé une intelligence artificielle capable d’inventer de nouveaux arômes de whisky. Pour ce faire, l’IA se base sur le succès des précédentes cuvées ainsi que sur les préférences des connaisseurs…

L’intelligence artificielle pouvait déjà prédire votre mort, conduire votre voiture et battre toute une équipe de joueurs pro de Dota 2. Cependant, Microsoft vient de franchir un nouveau cap. En partenariat avec Fourkind et la distillerie suédoise Mackmyra Whisky, la firme de Redmond a produit le premier whisky créé par une IA.

Pour ce faire, la distillerie a utilisé le Cloud Microsoft Azure et les services Azure Cognitive pour développer des modèles de Machine Learning. Ces derniers ont été nourris à l’aide de recettes de whisky à succès, et de données sur les ventes et les préférences des consommateurs. A partir de ces données, l’intelligence artificielle a généré plus de 70 millions de recettes pour lesquelles elle prédit un grand succès.

L’intelligence artificielle de Microsoft peut générer 70 millions de recettes de whisky

Il faut savoir que la production de whisky est un art subtil, complexe, aux possibilités presque illimitées. Un whisky doit mûrir au grand minimum trois ans dans un fût de bois, et l’âge ainsi que le type de bois utilisé ont une influence directe sur la saveur. De plus, les mélanges d’arômes des whisky distillés auparavant dans le même fût altèrent également le goût…

Plutôt que de laisser sa chance au hasard, l’IA de Microsoft prédit quelles combinaisons de facteurs permettront de produire un bon whisky en se basant sur les préférences des amateurs et sur les fûts disponibles dans la distillerie.

En plus de donner naissance à de nouveaux arômes inédits, l’intelligence artificielle va permettre . Ces derniers n’auront plus à effectuer de multiples tests pour créer de nouvelles saveurs. Il faudra toutefois attendre au moins trois ans d’alléger la charge de travail des employés de la distillerie Mackmyrapour vérifier si le premier whisky créé par une IA tient ses promesses…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend