Accueil > Cloud computing > Cloud Gaming : Sony et Microsoft s’unissent contre Google Stadia
microsoft sony partenariat cloud gaming

Cloud Gaming : Sony et Microsoft s’unissent contre Google Stadia

Face à la menace de Google et son service Stadia, les deux géants du jeu vidéo Sony et Microsoft annoncent un partenariat autour du Cloud Gaming et de l’intelligence artificielle…

C’est une alliance pour le moins inattendue. Microsoft et Sony annoncent aujourd’hui avoir signé un partenariat autour du Cloud Gaming. Ensemble, les deux géants comptent développer leurs solutions respectives de streaming de jeu vidéo sur le Cloud Microsoft Azure.

Leur objectif commun est de créer de meilleures expériences pour leurs clients du monde entier, et de meilleures plateformes de développement pour les créateurs de contenu.

Il s’agit d’une annonce surprenante, car Microsoft et Sony sont considérés comme les deux grands rivaux de l’industrie du jeu vidéo. Cependant, il convient de souligner que ce ne sont pas les divisions Xbox et PlayStation qui s’associent.

Cloud Gaming : Sony et Microsoft prêts à enterrer la hache de guerre ?

On peut en déduire que les deux entreprises souhaitent aborder le futur du jeu vidéo avec une approche nouvelle, main dans la main. En effet, le Cloud Gaming est considéré comme l’avenir de l’industrie. Le développeur français Ubisoft estime que le Cloud remplacera les consoles de jeu après la prochaine génération, et le fabricant de puces Qualcomm en pense de même.

Sony propose déjà son service PlayStation Now, mais celui-ci devrait davantage d’importance dans le futur et finir par remplacer la PlayStation physique. C’est ce service qui fonctionnera désormais sur Azure. De même, Microsoft travaille activement sur son  » Project xCloud «  qui pourrait être dévoilé à l’E3 2019.

Ce partenariat improbable pourrait donner du fil à retordre à Google qui a annoncé son service de Cloud Gaming Stadia début 2019. Alors que la firme de Mountain View profite d’un avantage grâce à son Cloud et à son expérience dans le streaming avec YouTube, Sony et Microsoft vont pouvoir se défendre grâce à l’expertise Cloud de Microsoft et au savoir-faire des deux entreprises en matière de jeu vidéo.

De plus, Google ne peut que mordre les doigts de ne pas héberger le service de Sony sur son propre Cloud. Il en va de même pour Amazon, le leader du Cloud qui pourrait bien se lancer aussi dans le Cloud Gaming d’ici peu…

Outre le Cloud Gaming, ce partenariat est également dédié aux semiconducteurs et à l’intelligence artificielle. Ensemble, les deux entreprises comptent notamment développer de nouvelles solutions de capteurs d’image intelligents combinant le savoir-faire de Sony avec la technologie Azure Ai de Microsoft. Une association qui pourrait donner lieu à une nouvelle révolution dans le domaine des capteurs photo pour smartphones…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend