Accueil > Analytics > Intelligence artificielle : le 1er portrait peint par une IA vendu 432 000 $
intelligence artificielle ia edmond de belamy portrait

Intelligence artificielle : le 1er portrait peint par une IA vendu 432 000 $

Could not resolve host: public.newsharecounts.comCould not resolve host: public.newsharecounts.com

Quand l’intelligence artificielle s’improvise artiste, le marché de l’art s’affole. Le premier portrait peint par un algorithme, ” Edmond de Belamy “, vient d’être vendu aux enchères pour 432 000 dollars soit 40 fois le prix estimé par les spécialistes…

De prime abord, on peut penser que le tableau ” Edmond de Belamy, from La Famille de Belamy ” est l’oeuvre d’un artiste au talent discutable. Cependant, en réalité, il s’agit du premier portrait peint par une intelligence artificielle.

Non, vous ne rêvez pas. Cette peinture a été créée avec de l’encre, un canevas… et un algorithme de Machine Learning. D’ailleurs, en bas à droite du tableau, en guise de signature, on découvre la formule mathématique de l’algorithme utilisé.

Avec ce projet, l’objectif du collectif artistique Obvious était de démontrer que l’IA ne sert pas qu’à conduire des voitures autonomes ou à remplacer les ouvriers. Elle est aussi capable d’émuler la créativité.

Pour le prouver, Obvious a ” nourri ” son algorithme avec 15000 portaits afin qu’il comprenne les règles de la création de portrait et puisse en créer un nouveau. Une tâche difficile, car une machine ne peut pas encore percevoir toute la complexité des courbes et des reliefs d’un visage humain.

Intelligence artificielle : le portrait peint par une IA vendu 40 fois plus cher que prévu

Malgré tout, l’intelligence artificielle a créé 11 tableaux différents. Si le résulat esthétique est mitigé, la valeur artistique de l’oeuvre est au rendez-vous et dépasse même toutes les attentes.

En organisant la vente aux enchères du portrait ” Edmond de Belamy ” ce jeudi 25 octobre 2018, la maison britannique Christie’s s’attendait à ce soit vendu pour une somme comprise entre 7000 et 10000 dollars. Au final, l’oeuvre a été achetée 432 500 dollars par un anonyme, soit 40 fois l’estimation initiale.

Autant dire que ce portrait généré par une IA entre directement dans l’Histoire de l’art. Même si son prix de vente peut sembler exorbitant, l’acheteur est très certainement un connaisseur convaincu que cette oeuvre prendra énormément de valeur au cours des années à venir.

Après la peinture, la musique, la mode ou même le parfum avec IBM Philyra, l’intelligence artificielle se révèle de plus en plus créative. Face à ce constat, quelles caractéristiques distinguent réellement encore les êtres humain des machines ? Une question à laquelle il devient de plus en plus difficile de répondre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend