FlavorGraph : Sony et l’Université de Corée signent une IA capable d’inventer des saveurs

Sony AI s’associe à l’Université de Corée pour élaborer de nouveaux combos de saveurs. Plus précisément, ils ont conçu un outil de cartographie IA qui peut recommander des associations d’ingrédients pour aider les chefs à créer des plats.

Prédire la compatibilité des ingrédients

Selon Sony AI, FlavorGraph utilise l’IA pour prédire la compatibilité des ingrédients. L’outil combine les informations tirées de 1561 molécules d’arôme trouvées dans différents ingrédients avec la façon dont les ingrédients ont été utilisés dans des millions de recettes.

En plus des relations entre les ingrédients alimentaires et les composés aromatiques qui n’ont pas été explorées auparavant, la recherche FlavorGraph permettra une plus grande flexibilité dans l’association des ingrédients. Cela permettrait in fine de découvrir de plus en plus de combinaisons possibles, parfois insoupçonnées. L’outil permettrait également de découvrir de nouveaux substituts aux ingrédients malsains ou non durables.

FlavorGraph, un pionnier du projet gastronomique de Sony AI

FlavorGraph est l’un des premiers outils issus du projet gastronomique phare de Sony AI. Lancée à la fin de l’année dernière, cette section de recherche sur l’apprentissage automatique et l’IA du groupe technologique japonais a annoncé que le projet se concentrerait sur trois domaines clés : une application d’IA pour la création de nouvelles recettes, une solution robotique qui peut aider les chefs dans la cuisine et une initiative de co-création communautaire.

Pour développer l’application de création de recettes, Sony AI a déclaré qu’elle utiliserait entre autres des données sur les recettes et les ingrédients, le goût, l’arôme, la saveur, la structure moléculaire et les nutriments. Elle espère que les chefs utiliseront par la suite son application  lors de la conception de recettes et les menus.

Que des nouveautés chez Sony

Sony profite de la présentation de FlavorGraph pour annoncer l’ouverture de sa nouvelle usine Fab 5 dans son centre technologique de Nagasaki. La nouvelle usine sera utilisée pour la production de masse de ses capteurs d’image CMOS pour smartphones. 

Du côté de la concurrence, LG a révélé qu’en dépit de l’annonce de la fermeture de son activité de smartphones d’ici le 31 juillet, la société prévoit de conserver son usine de production au Vietnam, la plus grande base de production de smartphones de la marque. 

Pin It on Pinterest