cloud dépenses

Cloud computing : 3 causes de l’élévation de dépenses

Au cours de cette dernière décennie, les entreprises qui ont passé au cloud computing se plaignent du « lourd fardeau d’une flambée de dépenses. » Pourtant, ce n’est ni à cause du fournisseur, ni du cloud lui-même. Ce sont notamment les entreprises qui font des erreurs entraînant des coûts inestimables. Voici les 3 principales raisons.

Peu ou pas de surveillance

Les entreprises d’aujourd’hui emploient généralement les « finops cloud ». Or, ce sont des opérations de gestion des coûts pratiquement inefficaces ou inexistantes. Pour bien fonctionner, ces derniers nécessitent des systèmes d’observabilité des coûts du cloud. Ces systèmes indiqueront clairement les raisons, les buts et les auteurs des dépenses.

Un manque de surveillance des coûts signifie que l’entreprise n’a pas d’ordre d’idée sur ce qu’elle dépense. Cependant, ne pas avoir de visibilité ni d’informations sur les dépenses liées au cloud computing est comme conduire une voiture sans tableau de bord. Le chauffeur ne sait absolument pas à quelle vitesse il roule ni quand la voiture manquera d’essence. Pourtant, ce genre de jeu de devinette se transformera certainement en une grande surprise concernant les dépenses du cloud computing.

L’absence de discipline et de responsabilité dans les entreprises entraînent d’importantes dépenses cloud

Une des principales raisons des dépenses élevées du cloud est aussi le manque de responsabilité. Cela dit, la surveillance des coûts devient inutile sans pénalités précises.

En général, c’est aux dirigeants de corriger les problèmes de responsabilisation. Ces derniers qui, la plupart du temps, prennent des décisions impopulaires. Néanmoins, c’est maintenant qu’il faut s’occuper de la responsabilité. Plus tard, il sera peut-être trop tard. Ce serait beaucoup plus difficile à résoudre et les conséquences seraient déjà remarquables.

La non optimisation des ressources cloud cause de coûts considérables

Un programme Finops solide vise principalement à optimiser les dépenses liées au cloud.  En fait, l’objectif global reste d’avoir plus de valeur commerciale et moins de dollars de cloud computing. Mais pourquoi la résolution de ce problème est une étape primordiale pour une organisation? Dans tous les cas, l’optimisation continue des coûts cloud est une mission assez compliquée. L’entreprise se doit de comprendre tout ce qu’elle a dépensé et dans quel but. Elle doit rechercher tous les moyens pour dépenser moins tout en augmentant ou du moins, en maintenant la valeur commerciale.

Certes, l’optimisation diffère d’une entreprise à l’autre. Cependant, la majorité s’appuie sur des systèmes d’observabilité des coûts cloud. C’est notamment pour trouver et résoudre les causes profondes des dépenses inutiles. D’ailleurs, un bon système d’observabilité peut aussi contribuer à trouver des moyens créatifs de minimiser les dépenses pour les mêmes ressources. C’est par exemple le cas de l’achat dans le cloud pour de  meilleurs prix et conditions. C’est aussi comme l’achat au préalable de services cloud à prix réduit via des programmes tels que des instances réservées. En vrai, il y a littéralement mille approches pour l’optimisation des coûts du cloud. Du moins, c’est l’objectif de la plupart des programmes finops d’entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest