L’edge computing affiche une hausse de 17 %

Aujourd’hui, la valeur de l’edge computing atteint 9 millions de dollars. Dès lors, selon le cabinet d’études Research And Markets, l’edge computing témoignerait d’une hausse de 17 % tous les ans. Et ce, pendant 5 ans. C’est notamment grâce à la 5G, l’IoT et la demande croissante de flux vidéo. L’augmentation des volumes de données y contribue également.

La 5G, l’IoT et l’IoE à l’origine

Un rapport du cabinet d’études irlandais Research And Markets déclare que l’edge computing connaîtra une hausse annuelle de 17 %. Et en plus, ce sera pendant cinq ans. Cela signifie alors que sa valeur totale atteindrait les 18 millions de dollars d’ici à 2026.  Celle-ci est actuellement de 9,3 millions de dollars.

Cette croissance est largement due à la 5G, à l’IoT et à la demande croissante de flux vidéo, déclare le cabinet. Effectivement, les connexions aux data centers qui se trouvent à proximité de l’utilisateur final créent des allers-retours plus courts. De ce fait, elles fournissent une latence plus faible comparée à celle des connexions liées au cloud public.

L’edge computing est défini comme « les petits data centers situés à la périphérie du réseau ». C’est  alors comme le marché des services et des équipements pour data centers Edge. « Concernant les utilisations Edge des data centers, les progrès observés dans les domaines de la 5G, de l’IoT et de l’IoE devraient donner la possibilité de déplacer l’informatique vers la périphérie du réseau afin d’obtenir de meilleures latences. », a déclaré le cabinet dans un communiqué. Cependant, la conséquence de cette réalité est merveilleuse. C’est que, de nombreux data centers Edge de petite taille émergeront à travers le monde.

Les Etats-Unis, leader de l’edge computing

Depuis toujours et d’après un point de vue géographique, les Etats-Unis sont le plus grand marché des data centers Edge. Cependant, selon les chercheurs, la croissance la plus rapide devrait concerner des pays comme la Chine, le Japon et le Canada. De ce fait, ces derniers visent un TAC (taux de croissance annuel composé) de 17,8 %, 14,9 % et 14,7 %, respectivement.

Selon le cabinet, l’Amérique du Nord domine le marché mondial de l’edge computing. Et ce, notamment grâce à deux raisons. De un, l’acceptation croissante de la technologie. Et de deux, de la présence de grands acteurs du marché et de startups. En plus, le revenu disponible des consommateurs est particulièrement élevé. Conséquemment, la région pourrait maintenir sa domination sur le marché pour les années à venir.

Le cabinet continue en déclarant que ce sera également le cas dans une grande partie de la région Asie-Pacifique. Un endroit où, l’augmentation des revenus disponibles et la demande croissante des produits liés aux technologies de pointe créeront un « boom numérique ».

D’ailleurs, cette croissance ne se terminera pas d’aussitôt, selon les analystes. Des raisons comme les dépenses consacrées à l’IoT industriel, au développement de villes connectées, de l’IA, de la machine learning la stimuleront toujours, expliquent-ils.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest