infrastructure cloud marché

Le marché des infrastructures Cloud repart à la hausse au T4 2019 selon IDC

Le marché des infrastructures Cloud repart enfin à la hausse au quatrième trimestre 2019 selon IDC. Les dépenses dans les infrastructures Cloud devraient désormais continuer à surpasser durablement les dépenses dans les infrastructures non-Cloud.

Après deux trimestres de déclin, le marché de l’infrastructure Cloud repart à la hausse du quatrième trimestre 2019. C’est ce que révèle le rapport IDC Worldwide Quaterly Cloud IT Infrastructure Tracker.

Ce rapport mesure la progression des ventes de serveurs, de stockage d’entreprise et de switch Ethernet pour les environnements Cloud publics et privés.

Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud

Au total, avec 19,4 milliards de dollars dépensés, la croissance s’élève à 12,4% en un an. Cette forte hausse au dernier trimestre permet aussi une croissance de 2,1% pour l’ensemble de l’année 2019 avec un total de 66,8 milliards de dollars de dépenses.

La hausse des dépenses au quatrième trimestre 2019 est principalement menée par le secteur du Cloud public, enregistrant une hausse de 14,5% en un an pour 13,3 milliards de dollars. Sur l’ensemble de l’année, à cause d’un milieu d’année plutôt faible, la hausse se limite toutefois à 0,1%.

Le Cloud privé quant à lui enregistre une hausse de 8,2% pour atteindre 6,1 milliards de dollars. Sur toute l’année, la croissance est de 6,6% pour un total de 21,6 milliards de dollars.

Le marché des infrastructures Cloud surpasse celui des infrastructures sur site

Néanmoins, le marché de l’infrastructure informatique dans son ensemble continue à chuter. Sur l’ensemble de l’année, la baisse est de 1,1% avec 134,4 milliards de dollars de dépenses malgré une hausse de 3,3% au quatrième trimestre à 38,1 milliards de dollars.

Les infrastructures informatiques non-Cloud chutent de 4,6% et tombent à 18,7 milliards de dollars pour le quatrième trimestre, et de 4,1% à 67,7 milliards de dollars sur l’ensemble de l’année.

L’industrie approche d’un point où les dépenses en infrastructure Cloud surpasseront de façon constante les dépenses dans les infrastructures non-cloud. En effet, le quatrième trimestre 2019 est le troisième trimestre consécutif où le Cloud surpasse le non-Cloud.

Selon IDC, le marché de l’infrastructure devrait désormais accaparer plus de 50% du marché des infrastructures informatiques chaque trimestre. En 2024, il pourrait représenter 60,5% de parts du marché sur l’ensemble de l’année.

Pour 2020, malgré les répercussions de la pandémie de COVID-19 et la crise économique qui s’en suivra, IDC prédit une hausse des dépenses de 3,6% en un an pour un total de 69,2 milliards de dollars. Les dépenses en infrastructure non-cloud devraient néanmoins chuter de 9,2% et bomber à 61,4 milliards de dollars. Au total, les dépenses en infrastructure informatique devraient baisser de 2,9% à 130,6 milliards de dollars.