Cloud public : les pipelines de données nécessitent une modernisation

Avec le cloud public, les clients ont désormais plus de valeurs pour les organisations. Néanmoins, ces dernières sont dans l’obligation d’élargir leur stockage de données. L’adoption du cloud public les a principalement poussés à moderniser leur pipeline de données.

Les facteurs stratégiques

Le nombre d’entreprises qui décident d’opter pour le cloud public augmente de jour en jour. Face à cela, les organisations doivent rapidement moderniser leur pipeline de données. Il existe plusieurs facteurs stratégiques. Avec le cloud public, les applications ont tendance à s’étendre au-delà des zones de disponibilité uniques. De ce fait, elles revendiquent des capacités multirégionales afin de répondre parfaitement aux exigences DR. Le travail hybride, quant à lui, signifie de permettre aux employés quand et où ils sont les plus productifs. Par ailleurs, certains des portefeuilles d’applications des grandes entreprises sont encore en cours d’exécution.

Cela dit, les solutions face à ces facteurs doivent être nombreuses, mais beaucoup moins chères.

Une grande différence entre les anciens et nouveaux modèles

Le réseau est l’endroit où les données rencontrent les services. Il se présente comme une étape primordiale dans la création d’une stratégie cohérente. Cette stratégie qui, sera entièrement capable de fournir les capacités futures nécessaires à la société. Dès lors, pour l’obtenir, rendre les opérations rationnelles et normaliser la consommation sont des moyens efficaces. Au fait, une compréhension fondée du réseau est toujours nécessaire. Et cela, que ce soit à travers le cloud, sur site, dans les applications ou dans les données pour apporter la cohérence idéale au pipeline de données.

Les exigences et éléments constitutifs du nouveau réseau de 2022 sont à un niveau plus élevé. En effet, pour le cloud public, la gestion des réseaux à l’intérieur et entre les fournisseurs est plus compliquée.

Les réseaux traditionnels usent des applications virtuelles, des routeurs, des pare-feu ou autres types de périphériques dans chaque réseau nécessitant un peering. Pourtant, les solutions cloud natives comme le cloud public ne permettent pas facilement le « routage transitif. » Par conséquent, l’approvisionnement hétérogène des réseaux est plus difficile.

Cloud Network as a Service : une parfaite option pour la modernisation des pipelines des données

Les organisations d’aujourd’hui ont non seulement besoin de nouvelles fonctionnalités, mais également de plus de flexibilité. Ces dernières sont essentielles dans la grande complexité de la migration de données vers le cloud public. Dès lors, la solution « Cloud Network as a Service » (approche en tant que service) peut répondre à ces attentes. Elle offre une politique, une sécurité et une gouvernance cohérentes aux organisations sur l’ensemble du réseau.

Grâce à sa conception, l’approche en tant que service accélère la mise sur le marché. Elle ne nécessite ni d’applications physiques ni d’applications virtuelles à déployer. L’avantage est que, sans correctifs ni mises à niveau, les utilisateurs du réseau se concentrent sur les résultats qui permettent le bon fonctionnement de l’organisation. Par ailleurs, cette absence diminue également les frictions entre les équipes réseau, de développement et de calcul.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest