cloud 2020

Cloud : combien gagneront Amazon, Microsoft et Google en 2020 ?

Le Cloud va continuer sa croissance, et les principaux fournisseurs de services vont augmenter leurs revenus. Les analystes de Citi Research tentent aujourd’hui de prédire combien gagneront Amazon Web Services, Microsoft Azure et Google Cloud en 2020.

Le Cloud est un marché en plein essor, et se révèle très rentable pour ses principaux acteurs. Et, si l’on en croit les analystes de Citi Research, la tendance n’est pas près de s’inverser. Selon eux, Amazon Web Services a gagné 5,44 milliards de dollars au premier trimestre de 2018, et pourrait générer 44 milliards de dollars en 2020.

De son côté, Microsoft Azure a rapporté 1,9 milliard de dollars au T1 2018, et pourrait atteindre un revenu de 19 milliards en 2020. Enfin, alors que Google Cloud Platform a rapporté 1,7 milliard de dollars au premier trimestre de cette année, son revenu pour 2020 atteindrait 17 milliards de dollars.

Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud

Si ces prédictions s’avèrent exactes, Amazon continuerait à largement dominer le marché du Cloud avec des revenus deux fois plus importants que ses principaux concurrents. Malgré tout, Microsoft et Google ne seraient pas en reste avec une croissance impressionnante de 100% du chiffre d’affaires.

Cloud : l’arrivée des rivaux chinois pourrait redistribuer les cartes

cloud chinois

Cette croissance serait liée à plusieurs facteurs : une demande de plus en plus forte, des investissements continus dans de nouvelles infrastructures, ou encore des partenariats avec de nouveaux clients importants. Par exemple, Google Cloud vient juste d’annoncer un partenariat avec Fibit, le géant des objets connectés.

Cependant, les géants américains du Cloud risquent de devoir composer avec la féroce concurrence des entreprises chinoises. Selon Citi, si les fournisseurs chinois parviennent à s’étendre à l’internationale et à relever les défis liés à la sécurité et à la confidentialité, ils pourraient prendre des parts du marché à Amazon, Microsoft et Google d’ici 2020. Parmi les firmes chinoises les plus susceptibles de faire de l’ombre aux américains, on compte Xunlei et Alibaba.