internet quantique etats-unis

Les Etats-Unis veulent créer un internet quantique : tout savoir sur ce projet fou

Les Etats-Unis annoncent leur intention de créer un ” internet quantique national “. Ce réseau d’un genre nouveau exploiterait les lois de la mécanique quantique pour sécuriser la transmission d’informations…

Il y a quelques jours, les Etats-Unis annonçaient la création de trois centres dédiés à l’informatique quantique pour un budget de 75 millions de dollars. L’objectif de ce projet ? S’imposer comme leader de cette nouvelle technologie révolutionnaire.

A présent, le gouvernement américain dévoile son intention de créer un ” internet quantique ” national. L’annonce vient d’être formulée par le Department of Energy, lors d’une conférence de presse organisée à l’Université de Chicago.

Achetez des leads sur la marketplace I.T

Cet internet quantique ” reposerait sur les lois de la mécanique quantique pour contrôler et transmettre les informations de façon plus sécurisée que jamais auparavant “. Il pourrait être utilisé dans le domaine de la science, de l’industrie ou encore de la sécurité nationale.

L’internet quantique pourrait être une première application concrète de l’informatique quantique

Les scientifiques de l’Université de Chicago coopèrent d’ores et déjà avec l’Argonne National Laboratory du DOE dans le cadre de cette initiative de recherche sur le networking quantique. Les 17 laboratoires du département répartis sur l’ensemble des Etats-Unis seront eux aussi amenés à travailler sur ce réseau sécurisé.

Selon le DOE, ce réseau pourrait marquer ” le début d’une nouvelle ère de communications “. En outre, la construction de cette nouvelle technologie permettra aux Etats-Unis de ” maintenir et d’étendre ses capacités quantiques “.

Tout comme la construction des trois centres d’informatique quantique, ce projet s’inscrit directement dans le cadre du National Quantum Initiative Act signé par Donald Trump en décembre 2018. Un prototype de système de communications quantiques pourrait être parachevé d’ici dix ans…