Google et Microsoft vont investir dans la cybersécurité

Cybersécurité : Google et Microsoft vont dépenser 30 milliards de dollars après une réunion avec Joe Biden

Lors d’un sommet à la Maison-Blanche, le président américain a appelé les dirigeants d’entreprises comme Apple, Google et JPMorgan Chase à faire davantage pour répondre aux menaces de cybersécurité.

Les cyberattaques, une des principales menaces pour la sécurité nationale et l’économie

Joe Biden dit aux dirigeants d’Apple, de Google, de JPMorgan Chase et d’autres qu’ils ont le pouvoir, la capacité et la responsabilité de relever la barre. La  plupart des  infrastructures essentielles appartiennent et sont exploitées par le secteur privé. Le  gouvernement fédéral ne peut donc relever ce défi seul. Ces défis sont aggravés par la pénurie de professionnels de la cybersécurité. La Maison-Blanche estime qu’environ un demi-million d’emplois en cybersécurité restent ouverts.

La réunion faisait partie d’un effort de l’administration Biden à la sécurité numérique, considérant les cyberattaques comme une menace pour la sécurité nationale et l’économie. L’administration a annoncé qu’elle travaillerait avec l’industrie pour développer de nouvelles directives. Ceci afin d’aider les entreprises et les agences gouvernementales à mettre en place une technologie sécurisée et à évaluer la sécurité de la technologie existante. 

Imposer un meilleur comportement

Les assureurs peuvent aussi inciter les entreprises à améliorer des normes particulières ou à améliorer la cybersécurité. Les compagnies d’assurance pourraient imposer un meilleur comportement dans l’ensemble du secteur. Resilience, une des compagnies présente à la réunion, a annoncé qu’elle exigerait des assurés qu’ils adoptent de meilleures pratiques en matière de cybersécurité. Ce sera la condition pour bénéficier d’une cyberassurance. 

Google et Microsoft vont investir dans la cybersécurité

Les entreprises présentes au sommet ont profité de la médiatisation pour dévoiler leurs engagements à améliorer la cybersécurité, au sein de leurs propres produits et au-delà. Microsoft par exemple annonce 20 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années dans de telles initiatives, contre 1 milliard de dollars par an. La société consacrera également 150 millions de dollars en services techniques pour aider le gouvernement fédéral, étatique et local à améliorer la cybersécurité. 

Google a annoncé un engagement similaire de 10 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années pour renforcer la cybersécurité de ses produits et de sa chaîne d’approvisionnement. Apple a annoncé qu’il lancerait un nouveau programme pour assurer la sécurité de sa chaîne d’approvisionnement, en obligeant ses plus de 9 000 fournisseurs américains à adopter des pratiques telles que la formation à la sécurité.

Se concentrer sur la pénurie de professionnels de la cybersécurité

IBM a promis de former 150 000 personnes à la cybersécurité et de travailler avec des collèges ainsi que des universités pour créer des centres axés sur cette filière. Google s’est engagé à former 100 000 Américains dans des domaines tels que le support informatique et l’analyse de données. Amazon a déclaré qu’il rendrait publique la formation à la cybersécurité initialement développée pour ses propres employés. La société offrira par ailleurs un dispositif d’authentification multifacteur gratuit à certains de ses clients de services cloud. 

La société de services financiers TIAA a annoncé un partenariat avec l’Université de New York pour permettre à ses employés d’obtenir gratuitement un cyber master. Code.org pour sa part a annoncé qu’il formerait plus de 3 millions d’étudiants aux concepts de cybersécurité au cours des trois prochaines années.

Pin It on Pinterest