Accueil > Solutions Cloud > Google > Google renonce au Cloud du Pentagone face à la gronde des employés
google renonce jedi cloud

Google renonce au Cloud du Pentagone face à la gronde des employés

Google vient d’accepter de renoncer à fournir son intelligence artificielle au Department of Defense américain sous la pression de ses employés. Par conséquent, le DoD a décidé d’éliminer Google de la liste de ses partenaires potentiels pour le développement de son JEDI Cloud.

Après plusieurs mois de dissension interne, sous la pression des employés, Google a finalement accepté de ne pas renouveler son contrat avec le Project Maven. Ce programme du Department of Defense américain visait à utiliser l’intelligence artificielle pour analyser les vidéos capturées par des drones.

Plus de 4000 employés de Google se sont opposés à la participation de la firme à ce programme par le biais d’une pétition, poussant le géant californien à céder. Diane Greene, la directrice de Google Cloud, a annoncé que l’entreprise ne renouvellerait pas son contrat avec Project Maven, mais aussi qu’elle ne signerait pas d’autres contrats avec le DoD.

Google s’attire les foudres du DoD en renonçant au Project Maven

google drone

On peut en déduire que Google renonce également au développement du JEDI Cloud du Pentagone. En effet, le DoD a déjà exprimé que cet abandon du Project Maven risquait fort de désavantager Google par rapport à ses rivaux lors du choix d’un fournisseur Cloud pour son projet.

Pour rappel, le Pentagone souhaite choisir un seul fournisseur pour développer et maintenir son JEDI Cloud. Quoi qu’il en soit, avant même ce mouvement protestataire des employés, Google avait peu de chances de décrocher ce contrat. La firme de Mountain View est moins expérimentée qu’Amazon, Microsoft, IBM ou Oracle qui collaborent depuis longtemps avec l’armée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend