NTT prévoit un fort développement de ses data centers

Pour développer un avenir connecté, les data centers mondiaux de NTT étendent de 20 % leur présence mondiale. Ces data centers sont répartis en Europe, en Amérique du Nord, en Afrique et en Asie, avec une présence majeure en Inde. La firme crée et gère des réseaux mondiaux de data centers liés qui s’étendent sur plusieurs régions.

NTT voit grand pour son activité de data centers

En Amérique, Hillsboro, OR, Santa Clara, CA, Chicago, IL et Ashburn, VA obtiendront tous de nouveaux campus de data centers en 2020-2021. Le premier des sept data centers prévus sur l’installation de 240 MW ouvrira en 2022 près de Phoenix, en Arizona.

De plus, à Amsterdam, aux Pays-Bas ainsi qu’à Munich et Francfort (Allemagne), NTT a lancé de nouveaux bâtiments de data center. Le nouveau centre phare de Londres 1, qui a fait ses débuts en décembre et augmentera la capacité de plus de 200 %, est situé au Royaume-Uni. NTT prévoit d’augmenter sa charge informatique disponible dans la zone EMEA de plus de 40 % au cours des deux prochaines années.

Par ailleurs, d’ici fin 2021, l’indonésien Jakarta 3 construira une centrale électrique de 15 MW à Bekasi, à environ 30 km de Jakarta. À Tokyo, un nouveau centre de traitement de données d’une capacité de 21 MW pour la charge informatique a été mis en place. NTT cherche à se développer à Bangkok, en Thaïlande, dans la région métropolitaine d’Osaka au Japon et dans le sud du Vietnam.

Le campus de Chandivali, premier parc de datacenters hyperscale opérationnel en Inde, dépassera sous peu les 85 MW de charge informatique lors de la mise en service de Mumbai 8. Cela aidera NTT à maintenir sa position dominante sur le marché indien. En 2021, 10 data centers seraient interconnectés à travers l’Inde, avec des stations d’atterrissage de câbles sous-marins prévues à Mumbai et Chennai.

Un projet d’extension étalé jusqu’à 2023

Selon Business Wire, NTT étend son empreinte mondiale de data centers et construit une connexion sous-marine qui reliera Singapour, la Malaisie et l’Inde. Le système de câbles MIST aura une longueur de 11 000 km, ce qui équivaut à voler de New York à Tokyo.

Vers le milieu de 2023, le projet sera achevé. En raison de la réputation de NTT en tant que fournisseur mondial de services réseau de niveau 1, les entreprises disposeront d’une plate-forme sécurisée pour répondre à leurs besoins croissants de services TIC complets.

NTT vise à étendre ses opérations de centre de données de 20 % à plus de 600 000 m² dans plus de 20 pays et régions. La connectivité interrégionale des data centers bénéficiera également de l’extension de l’infrastructure des câbles sous-marins. NTT a déjà commencé à travailler sur l’ajout de 300 MW de capacité informatique à son portefeuille.

Sources & crédits Source : businesswire - Crédit :

Pin It on Pinterest