logo Cloudflare

Cloudflare : tout ce qu’il faut savoir

Ces dernières années, le stockage de données en nuage ou Cloud se trouve au centre de toutes les préoccupations. Avec les cyberattaquants qui trouvent toujours de nouveaux moyens pour lancer de nouvelles menaces, le Cloud semble être la solution la plus intelligente. Sites Web, applications ont tous besoin de Cloud pour gérer certaines données. Cloudflare offre une solution 3 en 1 à cet effet : sécurité, performance et sécurité.

Cloudflare est créé en 2007 pour répondre à différents besoins. Ce réseau de diffusion de contenu dispose aujourd’hui de nombreux Data Center à travers une centaine de pays. En même temps, il importe beaucoup de réduire la charge sur les serveurs internes. Ce qui implique l’adoption d’une solution tout-en-un telle que Cloudflare. Alors, comment ça marche ? Quels avantages en tire-t-on ? Focus sur cette solution aux latences sur Internet.

Qu’est-ce que Cloudflare ?

Cloudflare est comme une sorte de package de solutions pour les sites Web. Il agit autant en matière de sécurité que de performance. Plus précisément, Cloudflare diminue les risques liés à la sécurité des applications Web.

pcloud black friday 2022

Trois personnes, Matthew Price, Lee Holloway et Michelle Zatlyn, ont permis de mettre sur le tapis une nouvelle société appelée Cloudflare. Au début, elle s’est basée sur les services de DNS et de réseau de diffusion de contenu. Aujourd’hui, la société offre toute une panoplie de services à l’attention du grand public.

Aux dernières nouvelles, Cloudflare, en tant que produit, est utilisé par des millions de sites, traitant ainsi plus d’un milliard d’adresses IP par jour. La technique vise à réduire la charge qui pèse sur les serveurs internes. Pour ce faire, Cloudflare met en cache le contenu statique dans des Data Center qui, de manière stratégique, se trouvent dans des endroits différents.

Comment fonctionne-t-il ?

Cloudflare fonctionne comme un proxy inverse. En d’autres termes, c’est comme une sorte de mur à travers lequel les requêtes Web doivent passer avant d’atteindre le site. Il propose des solutions sur trois secteurs différents : la sécurité, la performance et la fiabilité.

En termes de sécurité, il procède en analysant les requêtes ciblées sur l’application Web. Il scrute ainsi les requêtes ciblées afin de trouver la moindre menace liée à des adresses IP suspectes. Cloudflare analyse également le type de ressources demandées ainsi que la charge utile de la requête et sa périodicité.

En ce qui concerne la performance, Cloudflare se propose d’offrir aux internautes un contenu fluide. Pour ce faire, il met en cache le contenu statique sur les Data Center Cloudflare. Il s’occupe ensuite de transférer les demandes aux sites sources s’il s’agit de contenu dynamique.

La fiabilité entre aussi dans le souci majeur du service en s’assurant d’offrir les résultats les plus fiables. Actuellement, Cloudflare résout 738 milliards de requêtes dans 25 millions de propriétés Internet par jour. Les principaux sites concernés sont les sites de e-commerce, à côté des entreprises et des agences gouvernementales.

Les services de Cloudflare

Dans le but d’améliorer Internet et de satisfaire les utilisateurs, Cloudflare offre divers services :

Cloudflare DNS

Chaque internaute n’est pas contraint de se souvenir de l’adresse IP de son appareil, il suffit de lui attribuer un nom. Internet s’occupe ensuite de la traduction des noms des appareils en adresses numériques utilisant le protocole système et réseau DNS.

Le service DNS garantit un temps de réponse plus rapide, conjugué de mesures de sécurité avancées (bloqueur DDoS intégré et DNSSEC). Avec une telle technique, Cloudflare est capable de bloquer soit l’attaque DDoS elle-même, soit l’adresse IP des assaillants, rendant ainsi l’attaque inoffensive.

cloud serveur

WAF ou Pare-feu d’application Web

Si une entreprise souhaite protéger son site web, le WAF constitue la solution. Ce pare-feu protège également les applications contre tout type de cyberattaque. Son principal avantage tient au fait qu’il ne nécessite aucune modification de l’infrastructure existante.

En outre, le client peut adopter plus de protection grâce au tableau de bord du WAF. Pour ce faire, le client doit ajouter des règles qui permettront la vérification de toute entrée au WAF. Toute requête suspecte sera alors bloquée à temps. Il faut toutefois noter que le WAF dispose de règles OWASP de base, accédant à la protection standard.

Cloudflare CDN

Le CND ou réseau de diffusion de contenu est le produit phare de la firme. Avec ce service, l’internaute peut communiquer directement avec le serveur Cloudflare le plus proche. Ce dernier, rappelons-le, dispose des serveurs à travers plus de 200 villes réparties dans le monde entier. Ce qui profite aux sites Web qui s’orientent plus à l’international.

Par ailleurs, le CDN dispose d’un module de mise en cache intégré. La mise en cache est aussi contrôlée de façon maximale. Néanmoins, il appartient à chaque client de décider de quels contenus mettre en cache et pendant quelle durée.

Le mode d’attaque

Quant au mode d’attaque, il permet d’activer son panneau de configuration si besoin est, c’est-à-dire en cas d’attaque DDoS active. Le mode d’attaque donne à chaque visiteur, qui veut atteindre le site sécurisé, un défi JavaScript. Le navigateur doit d’abord compléter ce défi avant d’accéder au site.

Cloudflare : les coûts

En France, Cloudflare est offert sous plusieurs plans tarifaires, sans écarter la version d’essai gratuite. En général, le service est accessible à partir de 20 €. Les tarifs sont toutefois variables et les fourchettes peuvent aller jusqu’à 200 € pour certains tarifs destinés à des pros. Chaque client peut décider du service dont il veut bénéficier.

Il faut également noter que le tarif varie en fonction du fournisseur. Ce qu’il faut retenir est que l’utilisateur peut profiter à la fois d’un site performant et sécurisé avec Cloudflare. En plus, les contenus affichés sont fiables.

image cloud

Les différents avantages de Cloudflare

Cloudflare a traversé bon nombre de périples avant d’en arriver à son stade actuel. Aussi, on peut dire qu’il demeure l’un des plus utilisés dans son domaine. Ses avantages en disent autant, alors essayons d’y voir un peu plus clair :

Une protection totale contre les cyberattaques

Les attaques DDoS ont fait des dégâts considérables par le passé. Les entreprises ont-elles négligé le service de Cloudflare ? Impossible à dire avec certitude. En revanche, on peut affirmer qu’il permet de se protéger contre ce type d’attaques.

De plus, le service propose de protéger le site contre le raclage de contenu. En effet, certains sites préfèrent ne pas partager leur contenu sans autorisation, à savoir le Web scraping. Cloudflare constitue également la solution dans ce cas. Il détecte et filtre, ou redirige, toute tentative de raclage de contenu afin qu’elle n’atteigne pas le serveur.

Il en va de même pour les adresses IP qui pourraient être à l’origine d’attaques. Le pare-feu de Cloudflare les bloque lorsqu’elles sont préalablement suspectées.

La solution aux latences Internet

Comme mentionné plus haut, Cloudflare possède des centres de données réparties dans divers pays où sont mises en cache les données des sites Web. Ainsi, la latence se voit réduite du fait que le site se charge à partir du centre de données Cloudflare le plus proche.

Par conséquent, le serveur du site n’est pas obligé de gérer tout le trafic. Le réseau fournit donc une copie à jour du site. Cette copie sera, par la suite, servie aux visiteurs du site.

Un certificat SSL universel

N’importe quel domaine proxy dispose d’un certificat SSL émanant de Cloudflare. Ceci afin de faire profiter aux visiteurs du site une connexion sécurisée. Il est aussi possible de configurer un certificat SSL flexible. Ce qui permet de bénéficier de plus de sécurité pour le site Web.

Les faiblesses de Cloudflare

En considérant ses avantages, on peut penser que Cloudflare est un service sans faute. Toutefois, on descelle quelques points à améliorer notamment pendant la phase de développement et concernant les données en temps réel. Voici donc les inconvénients de Cloudflare :

La mise en cache

En fait, la mise en cache en soi ne présente aucun problème. Au contraire, c’est un atout, mais un atout qui possède un revers. La mise en cache entraîne un retard en ce qui concerne les modifications apportées au site. En effet, ces dernières n’apparaissent que tardivement.

Il y a quand même une solution à cela. Afin de résoudre ce problème sans désactiver la cache, il faut utiliser un fichier d’hôtes DNS qui va accéder directement à l’adresse IP de votre serveur. Cependant, cette solution ne passe pas par Cloudflare.

Des données non à jour

Si le site change de données de façon continue, la cache peut présenter un obstacle. Les visiteurs du site peuvent tomber sur des données qui ne sont pas à jour du fait qu’elles sont mises en cache. Pour contourner ce problème, il est conseillé d’adopter les directives de contrôle du cache. De cette façon, il est possible de paramétrer Cloudflare sur la durée de conservation des données du site.

Comment fonctionne la protection anti-DDoS de Cloudfare ?

Cloudflare a été conçu pour repérer et neutraliser automatiquement les attaques par déni de service distribué de grande envergure. Ce réseau assure une protection illimitée de niveaux 3 et 4, ainsi que 7. En mettant le contenu en cache sur Cloudflare, le site Web peut également être préservé des plus faibles attaques DDoS. Cependant, les données qui ne sont pas mises en cache nécessitent des interventions manuelles spécifiques.

Le niveau d’erreur HTTP peut dépasser le seuil de sensibilité élevé défini par défaut dans toutes les zones proposées, quelle que soit l’offre. Celui-ci se limite à 1 000 erreurs à la seconde. Il faut ainsi réduire ce taux de sensibilité en modifiant les règles de gestion de la protection DDoS HTTP.

Pour certaines zones telles que Pro, Business et Enterprise, Cloudflare procède à un contrôle supplémentaire visant à augmenter la fiabilité de la détection. Par seconde, le taux d’erreur doit en outre être cinq fois plus élevé que les niveaux habituels de trafic sur le serveur source.

Par ailleurs, Cloudflare évalue la fréquence des erreurs en se basant sur la totalité des erreurs HTTP comprises entre 52X et 53X, excepté celles de type 530. Les solutions pour atténuer les risques d’attaques par inondation HTTP figurent dans la section « Firewall Analytics ». Elles se présentent comme des événements DDoS HTTP disponibles dans les logs Cloudflare.

Pourquoi Cloudflare apparaît quand vous tentez de visiter un site web ?

Cloudflare protège contre les attaques DDoS en bloquant automatiquement le trafic suspect, en particulier le trafic pouvant provenir d’une source non humaine. C’est là qu’intervient la vérification humaine ou CAPTCHA. Ces méthodes peuvent généralement faire la différence entre une machine ou une personne réelle essayant d’accéder à un site Web. Lorsque Cloudflare voit une nouvelle adresse IP inconnue ou étrange faire une demande sur un site, il la signale et demande un CAPTCHA avant d’autoriser la demande.

La principale raison pour laquelle les utilisateurs voient fréquemment l’écran de vérification est qu’ils se trouvent sur une adresse IP suspecte. Par exemple, vous utilisez peut-être actuellement un VPN, qui vous fournit une adresse IP à partir de leur base de données. Étant donné que d’autres utilisateurs ont peut-être déjà utilisé cette adresse IP, potentiellement pour des activités suspectes, ces adresses sont plus susceptibles d’être signalées par des services comme Cloudflare.

Vous pouvez également être sur un réseau partagé avec d’autres personnes qui ont pu avoir des activités suspectes dans le passé. Si vous profitez de réseaux publics, tels que ceux d’une école ou d’une bibliothèque, vous pouvez être sur la même adresse IP que d’autres suspects.

Votre FAI peut également utiliser une adresse IP dynamique, ce qui signifie que votre adresse change à chaque fois que vous naviguez sur Internet. Si tel est le cas, réinitialisez votre adresse IP en débranchant le routeur et en le rallumant. Il est possible que votre nouvelle adresse soit moins susceptible d’être signalée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest