big data américains

Pourquoi l’utilisation des datas est-elle bénéfique pour tous les Américains ?

Dr. DJ Patil, U.S Chief Data Scientist, nous présente les progrès réalisés par son équipe concernant les données au cours des six derniers mois. Après avoir exploré différents domaines sur lesquels ils travaillaient au sein du gouvernement, ils ont remarqué qu’ils possédaient des données axées sur l’administration.

En faite, il explique que le “data-driven government” est une organisation qui a la responsabilité de rassembler, de traiter, d’exploiter et de sortir les données dans un court délai. Elle obtient ainsi une transparence, permet la création de la productivité, d’assurer la sécurité et d’encourager à l’innovation pour que cela profite à la nation.

Le scientifique nous explique quels sont les différents moyens pour que les États-Unis puissent devenir le numéro 1 en terme de données gouvernementales.

Assurer que les données scientifiques soient bénéfiques à tous les Américains

1 – Apporter la vision recherchée à partir des données gouvernementales fédérales pour recevoir le retour de la communauté;

2 – Créer des données politiques fédérales qui permettent le partage des services et des instituts orientés vers la pratique afin que la domination des U.S puisse continuer dans l’âge du data;

3 – Collaborer avec les agences fédérales pour que les deux précédents points soient un succès, en plus d’identifier les meilleures pratiques et d’assurer une durabilité à long terme;

4 Recruter et garder les meilleurs chercheurs dans l’équipe des datas scientistes pour le service public.

Prévoir l’utilisation responsable des données

Precision Medecine Initiative (PMI)

La mission de la PMI est de permettre que la médecine rentre dans une nouvelle ère à travers la recherche, la technologie, les politiques qui permettent aux patients, aux chercheurs et aux fournisseurs de travailler ensemble pour le développement de traitements individualisés ainsi qu’à la prévention de maladies.

Pour permettre cela, l’équipe du Dr. DJ Patil collabore avec le grand public pour obtenir leur opinion et leur aide. Pour en apprendre plus à propos des progrès qui ont été faits, veuillez regarder la vidéo White House Champions of Change – Precision Medecine.

datas médecine us Precision Medecine Initiative

Open Data

Leur équipe de data continue également leur effort pour utiliser et libérer les données afin de rendre la vie plus agréable. L’ordre exécutif du président a permis aux agences de créer des données libres et lisibles par la machine. La puissance du data actuel permet sa propagation pour tous les américains. Data.gov héberge plus de 130 000 packs de données venant de 80 agences et 37 états, régions et banque de données des villes. Il y a plus de 8 millions de pages regardées chaque année, et cela ne fait que commencer.

Le département du commerce a annoncé dernièrement un projet big data avec Google, IBM, Microsoft, Amazon et Open Cloup Consortium pour améliorer les produits visant à aider les gens à réagir face à la météo et à l’environnement. Le but de ce projet est de libérer plus de 50 térabytes par jour d’information inaccessible gratuitement en combinant l’expertise du gouvernement avec les capacités technologiques des secteurs privés.

Un autre exemple de l’utilisation des datas gouvernementales pour aider les gens à rendre leur vie meilleure est le tremblement de terre au Népal. Les data scientists à travers le monde ont fourni d’incroyables efforts pour utiliser les données libres aidant ainsi les premiers intervenants et les travailleurs à mieux comprendre la situation tout autour d’eux.

Criminal and Social Justice

Un autre exemple de la puissance du data est l’amélioration de la vie à travers les efforts de la justice sociale et criminelle. Les systèmes de justice criminelle allant des petites aux grandes villes collectent beaucoup de données sur les gens et les dossiers qui les concernent. Virtuellement, chaque action à l’application de la loi possède une sauvegarde qui lui est associée. Les minorités, les pauvres et ceux avec des problèmes de santé mentale ont un nombre d’interactions disproportionné avec l’application de la loi. Si toutes les données pour chaque application à la loi étaient effectivement sauvegardées, analysées et partagées, on peut imaginer combien l’analyse et le partage de ces données pourraient faire avancer les réformes éprouvées, accroître l’efficacité et prévenir les injustices.

Police Data Initiative (PDI) est l’un des premiers projets annoncés par le président dans le Camden à New Jersey. Il cible la génération et l’implémentation de données d’innovations technologiqus à l’intérieur juridictions clés, des groupes de société civil et du gouvernement fédéral, de l’état et des agences locales.

PDI se focalise sur deux points importants :

  • Le premier est l’utilisation de données ouvertes pour construire de la transparence et rendre la communauté plus confiante.
  • La deuxième est l’utilisation de données pour améliorer la responsabilisation interne à travers une analyse efficace.

PDI a mobilisé 26 juridictions majeures à travers le pays, apportant les leaders de la polices ensembles avec le top des technologistes, chercheurs, scientifiques data et des experts en design pour utiliser la data et la technologie afin d’améliorer la confiance de la communauté et de permettre une évolution vers la police communautaire axée sur les données.

Si vous avez des idées, des suggestions ou des retours à faire au Dr. DJ Patil, tweetez le sur son adresse @DJ44.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest