ariane piratage données

Quai d’Orsay : les données de 500 000 Français volées par des hackers

Le Quai d’Orsay annonce que la base de données Ariane a été piratée. Les données personnelles de plus de 500 000 Français ont été dérobées par des cybercriminels.

Mise en place par le gouvernement français, la base de données Ariane permet aux citoyens qui prévoient un déplacement à l’étranger de s’enregistrer en ligne afin d’obtenir des informations relatives à la sécurité de leur voyage. Cet outil très pratique permet d’être tenu au courant en temps réel si une destination présente un danger.

Malheureusement, le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères vient d’annoncer que cette base de données a été piratée par des cybercriminels. Ces derniers se sont emparés des coordonnées des personnes définies par les utilisateurs comme des proches à contacter en cas de problème lors d’un voyage.

Quai d’Orsay : la base de données Ariane du ministère des Affaires Etrangères a été piratée

ariane piratage données

Au total, ce sont les données de 540 563 Français qui ont été dérobées par les hackers. Les informations volées sont leurs noms, prénoms, adresses e-mail et numéros de téléphone. Le Quai d’Orsay précise toutefois que ces données ne permettent pas d’établir l’identité des titulaires de comptes Ariane qui y sont liées.

Un communiqué a été mis en place sur le site France Diplomatie, et les personnes concernées ont été averties par un mail du Quai d’Orsay. Leurs données risquent en effet d’être utilisées par les malfaiteurs à des fins d’escroquerie ou de hameçonnage. Le ministère précise avoir pris connaissance de l’attaque le 5 décembre 2018, et y avoir immédiatement réagi en prévenant la CNIL et en renforçant la sécurité de la base de données Ariane.