Accueil > Cloud computing > Stockage cloud : les entreprises gaspillent 62 milliards de dollars pour une capacité dont elles n’ont pas besoin
stockage cloud gaspillage capacité inutile

Stockage cloud : les entreprises gaspillent 62 milliards de dollars pour une capacité dont elles n’ont pas besoin

Le stockage cloud peut permettre de réaliser des économies par rapport au data centers sur site, mais uniquement à condition de l’utiliser avec intelligence et parcimonie. De nombreuses entreprises voient au contraire leurs dépenses augmenter en transférant leurs données sur le cloud public car elles surestiment la capacité de stockage dont elles ont besoin. C’est ce que révèle une étude menée par le docteur Jonathan Kooney. 

De nombreuses entreprises espèrent économiser de l’argent en déplaçant leurs data centers sur le cloud public, en faisant appel à des fournisseurs comme Amazon Web Services. Certes, le stockage cloud peut permettre d’économiser de l’argent, en déléguant les différentes charges liées au stockage de données au fournisseur de service. Malheureusement, ce n’est pas vrai dans la plupart des cas.

Stockage cloud : la plupart des entreprises surestiment la capacité de stockage dont elles ont besoin

Une étude menée par le docteur Jonathan Koomey de Stanford révèle que la majorité des entreprises qui migrent leurs systèmes vers le cloud gaspillent beaucoup d’argent inutilement. Pour cause, elles estiment mal la capacité de stockage dont elles ont réellement besoin.

La plupart des entreprises surestiment la capacité de stockage cloud dont elles ont besoin, parce que les data centers sur site qu’elles utilisaient jusqu’à présent étaient tout simplement mal configurés. En effet, comme l’a découvert le chercheur à l’issue de son enquête, plus de 80% des centres de données sur site offrent beaucoup plus d’espace de stockage que nécessaire car les entreprises ne vérifient pas régulièrement la quantité de stockage qu’elles utilisent. Cet excès de capacité entraîne des dépenses inutiles en électricité, en système de refroidissement, en licenciement et en maintenance.

Stockage cloud : les entreprises payent en moyenne 36% plus cher que ce dont elles ont réellement besoin

Or, ces coûts superflus accompagnent les entreprises dans leur transition vers le cloud. En moyenne, comme le révèle Koomey, les entreprises payent ainsi 36% de plus pour les services cloud que ce dont elles ont réellement besoin. Si l’on se fie aux prédictions des analystes de Gartner, le marché du stockage de données atteindra une valeur totale de 173 milliards de dollars en 2018. De fait, un simple effort d’optimisation pourrait permettre aux entreprises d’économiser un total de 62 milliards de dollars en réduisant leurs dépenses inutiles en stockage cloud à hauteur de 36%.

Pour mener son enquête, Koomey a analysé des données en provenance de 20 entreprises différentes, à partir d’informations fournies par TSO Logic, un fournisseur de logiciels spécialisé dans l’analyse de la façon dont les données sont stockées sur le Cloud. Précisons tout de même que l’étude n’a pas été financée par TSO Logic, et que les données ne sont donc pas biaisées.

Dans le cadre de son enquête, Koomey a également découvert que 20% d’entreprises pourraient économiser de l’argent si elles transféraient leurs données de serveurs directement vers le cloud, tandis que 80% dépenseraient davantage d’argent à l’année. En revanche, en analysant avec précision la quantité précise d’espace de stockage qu’elles utilisent et dont elles ont besoin, 100% des entreprises réaliseraient des économies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend