Streaming : Plex prend une grave décision, les pirates se mordent les doigts

Le streaming illégal sur Plex ne sera plus possible désormais. Le lecteur prend la décision de bloquer les serveurs hébergeant du contenu protégé.

Les autorités ne sont pas les seules à mettre des mesures en place pour lutter contre le streaming illégal. Les plateformes font également des ajustements pour tenter d'endiguer le phénomène. Aujourd'hui, c'est l'annonce de la fin du streaming illégal sur Plex. Les utilisateurs qui ne suivent pas les conditions d'utilisation ont reçu un mail d'avertissement.

Rappelons que Plex est un lecteur multimédia en ligne. Celui-ci permet de regarder des photos, des films, des séries et écouter de la musique grâce à une connexion Internet. Le service de streaming est disponible pratiquement sur toutes les plateformes. Les utilisateurs peuvent choisir entre un accès libre ou un abonnement payant avec des avantages.

Le streaming illégal sur Plex, longtemps toléré

Les autorités travaillent sans relâche pour réprimer la diffusion de contenu protégé sur les IPTV. Rappelons qu'en juin dernier, le patron d'une plateforme de streaming a écopé d'une peine cumulée de 30 ans de prison pour diffusion illégale de contenu.

Les autorités mettent en vigueur des lois plus strictes visant à bloquer les plateformes illégales. Toutefois, les ayants droit continuent de se plaindre que la législation reste inappliquée. En effet, le streaming illégal semble ne pas perdre du terrain.

Avant le changement de stratégie de Plex, la pratique a longtemps eu son heure de gloire sur la plateforme. Soulignons que le fonctionnement du lecteur repose sur le protocole Torrent. Ce dernier facilite la diffusion illégale de contenu protégé. Accusé de complaisance avec les diffuseurs illégaux, Plex veut se refaire une réputation.

Plex met en garde les comptes pirates

Le lecteur multimédia possède un répertoire des services proposant la location de serveurs aux diffuseurs illégaux. Rappelons que les pirates se servent de ces serveurs pour héberger du contenu protégé. Plex arrive à identifier les comptes qui ne respectent pas les conditions d'utilisation en utilisant leurs adresses IP.

Pour la plateforme, un compte avec une adresse IP associée à un service d'hébergement illicites pratique nécessairement le streaming illégal. Plex a ainsi envoyé des mails d'avertissement sur le blocage des serveurs n'étant pas conformes avec la réglementation en vigueur. Le service montre ainsi prendre au sérieux le problème du streaming illégal.

Il est important de préciser que Plex travaille avec les ayants droit pour la mise en place de cette nouvelle mesure. Ceux-ci fournissent d'ailleurs le répertoire des services collaborateurs des pirates.

Une mesure radicale avec des victimes collatérales

La méthode choisie par Plex est très efficace. Les pirates ne pourront plus utiliser le lecteur multimédia pour diffuser du contenu protégé avec le blocage des serveurs. La mesure ne stoppera pas en un coup toutes les diffusions sur la plateforme, mais elle va les ralentir significativement.

Plex prend également le risque de perdre des utilisateurs. Une fois que les comptes pirates ne pourront plus proposer du contenu protégé, ils vont probablement abandonner la plateforme. Cela peut également impacter le nombre de vues sur la plateforme.

D'autre part, la décision radicale fera des victimes collatérales. En effet, des utilisateurs réguliers peuvent passer par ces services qui louent leurs serveurs aux pirates. Ils font cela sans pour autant pratiquer le streaming illégal. Ces comptes risquent ainsi de voir leurs contenus bloqués.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *