edge computing definition

Comment tirer profit des ressources informatiques en cloud et edge computing ?

L’exploitation des ressources informatiques en cloud et edge computing propulse la communication sans fil. C’est également l’ouverture vers un monde où l’intelligence artificielle s’engage petit à petit.

En combinant l’Internet des Objets (IoT) et le cloud computing et en périphérie, la décentralisation du traitement des données est possible. Il en est également ainsi de leur stockage. Tout se fait au sein du cloud au à la périphérie du réseau, à proximité des appareils individuels.

L’edge computing permet de jouir des atouts du cloud computing à l’emplacement même des données, près des appareils Edge. L’edge computing affiche une hausse de 17 % chaque année. Cependant, les appareils ne possèdent pas toujours les capacités de calcul et de stockage requis pour les calculs avancés.

L’informatique de périphérie est mobilisée au sein des entreprises pour traiter les données à des fins spécifiques d’applications intelligentes comme la maintenance prédictive.

Le cloud computing comprend le stockage à distance par les grandes boîtes telles que Microsoft, Amazon, avec une plus grande charge de calcul. Le cloud hybride est le plus apprécié. Ses avantages : stocker les données internes au sein même de l’entreprise, et laisser le cloud public prendre en charge les applications lourdes à petit coût.

 

Comprendre l’importance de l’informatique de périphérie et du cloud

Tout se base sur l’augmentation de la demande de surveillance des actifs en temps réel. Selon IoT Analytics, 2022 verra 14,4 milliards d’appareils IoT connectés. La valeur mondiale de l’IoT en 2030 avoisinera 1495,65 milliards de dollars. L’évolution des capteurs intelligents et de la réalité virtuelle et augmentée en est une cause majeure.

Plus il y aura d’appareils IoT connectés, plus les demandes en collecte, analyse, calcul de données augmenteront. L’informatique de pointe devra s’appuyer sur l’informatique de périphérie et le cloud. Cela afin d’assurer un calcul rentable et atténuer la latence. Les entreprises devront alors trier les données à analyser en temps réel sur site et celles qui doivent être stockées sur le long terme dans le cloud.

Adopter les réseaux 5G privés : la plateforme ultime du futur

Avec la nécessité de transférer les données rapidement, la 5G prend de l’ampleur en permettant une communication ultra-fiable à faible latence. Grâce à la 5G, les entreprises n’auront plus besoin de s’appuyer sur l’Ethernet industriel. Ils pourront bénéficier de la combinaison de la 5G avec l’informatique de pointe. Ce qui signifiera une flexibilité accrue dans le déploiement in situ et une plus grande portée grâce aux câbles, ou à la bande passante.

Le besoin d’une solution cloud plus agile et robuste sévit aussi, les entreprises l’exigent pour accompagner la transformation numérique.

En optimisant l’efficacité globale de l’équipement (OEE)

L’OEE, un outil clé qui permet de mesurer les capacités d’une machine et de la fabrication globale. Il effectue essentiellement des analyses de données, préalablement collectées et utilise l’IoT et l’informatique en périphérie. Il permet d’anticiper les temps d’arrêt et les pannes en activant les plateformes Edge et l’intelligence de pointe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest