Verizon fait part au grand public son partenariat 5G Edge avec le géant américain Google

L’entreprise fournit des offres 5G Edge à un grand opérateur du cloud. Elle vient, par ailleurs, de communiquer la collaboration numérique avec deux entités de renom telles que Google Cloud et Ericsson.

Les impacts du partenariat entre Verizon et Google Cloud

Selon Verizon, grâce à la combinaison de ses offres 5G avec le Cloud Edge Google, les sociétés œuvrant dans la fabrication et la vente au détail pourront désormais se servir de « services de calcul et de stockage de GCP à la périphérique du réseau local ». Il sera aussi possible « d’alimenter de véritables charges de travail à faible latence dont on notera la robotique. »

En guise de premier essai, c’est Ericsson qui s’occupera de piloter 5 Edge avec Google Distributed Cloud Edge. Cela constituera, par la même occasion, de preuve pour l’entreprise américaine.

Les parties prenantes affirment leur projet de « développer l’informatique mobile 5G dans le milieu social ». Cette initiative est un moyen pour les développeurs de lancer des programmes informatiques en périphérie du réseau sans fil Verizon. Celui-ci sera déployé dans différents emplacements aux Etats-Unis.

Un partenariat avec Ericsson ou Google Cloud est un élément clé pour l’édification d’un écosystème de calcul de périphérie 5G. A titre de rappel, ce dernier sera utile à de multiples entreprises de tous secteurs. Ceux-ci profiteront d’un « réseau privé entièrement dédié ainsi qu’une infrastructure de calcul de périphérie sur site » ajoute Rima Qureshi, responsable de la stratégie chez Verizon.

Celui-ci met en évidence la valeur ajoutée que cette combinaison fournira aux clients. Désormais, ils auront « la possibilité de se connecter, en plus de gérer une large gamme d’appareils à grande échelle et à grande vitesse ». Cela s’accompagnera par une connectivité hautement sécurisée en temps réel. Du côté des entreprises, celles-ci pourront se défaire d’une plus grande quantité de données.

Ce que représente la collaboration pour Google

Thomas Kurian, PDG de Google Cloud, lui souligne l’importance de son entreprise à l’échelle planétaire ainsi que l’expertise de celle-ci en termes d’analyse de données, d’IA et d’apprentissage automatique. Le combo avec Verizon 5G Edge représente ainsi une voie vers de « nouvelles solutions de périphérie intersectiorielles ». Une collaboration permettra, par ailleurs, de « débloquer de nouveaux modèles de revenus et de transformer la prochaine génération d’expériences client, tout cela grâce à l’intelligence artificielle. »

N’oublions pas que Google a déployé son Google Distributed Cloud en octobre 2021. Cet outil est constitué de logiciels spécialement élaborés afin d’étendre l’infrastructure Google aux datacenter Edge et sur site, sans oublier les Outpost AWS. L’entreprise a également confirmé l’utilisation de ce Distributed Cloud Hosted dans ses projets en collaboration avec T-Systems en Allemagne.

De son côté, Verizon a conclu des accords Edge et 5G avec Microsoft Azure au mois de septembre de l’année dernière. De cette association a abouti un service de cloud computing privé mobile Edge. AWS, lui n’est pas en reste. Ses zones de longueur d’onde, connus pour la fourniture de connexions via les réseaux 5G classiques sont accessibles dans les bâtiments Verizon aux Etats-Unis.

Sources & crédits Source : datacenterdynamics - Crédit :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest