Amazon investit $3 milliards dans des Data Centers en Espagne

Pour le développement de sa 7e région AWS en Espagne, Amazon entrevoit un investissement de 2,5 milliards d’euros soit 3,04 milliards de dollars. Un fonds qui sera utilisé dans la construction de nouveaux Data Centers à Aragon, une région du nord-est espagnole. La société annonce l’ouverture des infrastructures mi-2022.

La construction des data centers AWS en Espagne enclenchée

Ça y est. Le compte à rebours est déclenché pour l’unité de service de cloud computing d’Amazon. L’entreprise vient de se prononcer sur un de ses sites internet. L’inauguration des nouveaux data centers en Espagne aura bien lieu avant 2023. Aussi, une somme de 3 milliards de dollars a été prévue en guise de financement.

Comment seront dispatchés ces 3 milliards de dollars ?

Etabli sur une durée de 10 ans, ce montant comprend l’amélioration de l’état des lieux c’est-à-dire les dépenses en capital. Sont également pris en compte, l’édification des Data Centers, les importations d’équipement sans oublier les charges de fonctionnement. C’est le cas, par exemple, de la rémunération salariale des 1 300 employés qui feront tourner cette partie de la société.

AWS voient les choses en grand en Espagne

Bien que ce montant semble important, ce n’est pas surprenant de la part d’Amazon. En effet, à chaque fois que l’enseigne établit une région AWS, cela s’accompagne toujours d’un investissement conséquent pour la construction de data centers. C’était le cas pour la première région AWS au Moyen-Orient, à Bahreïn où deux data centers ont été développés. Même chose pour la 23e région AWS en Afrique du Sud, qui a permis d’améliorer considérablement la qualité des infrastructures de serveurs de la région.

Certes, il s’agit des premiers data centers d’AWS en Espagne. Toutefois, ce ne sont pas les premières infrastructures numériques à être implantées dans le pays. Notons qu’AWS possède déjà 2 sites Direct Connect en Espagne, qui s’adressent aux grandes entreprises et 2 sites Edge exploités par les services CDN et DNS d’Amazon.