amazon microsoft bénéfices cloud

Amazon double son bénéfice grâce au Cloud, Microsoft profite aussi

Grâce au Cloud Computing, Amazon et Microsoft ont fortement augmenté leurs bénéfices au premier trimestre 2019. Les deux entreprises ont dépassé les attentes des analystes de Wall Street.

Au premier trimestre 2019, Amazon est parvenu à doubler son bénéfice par rapport au premier trimestre 2018. Au total, sur un chiffre d’affaires de 59,7 milliards de dollars, la firme de Seattle enregistre un bénéfice de 3,56 milliards de dollars contre 1,63 milliard de dollars de bénéfice pour 51 milliards de CA au T1 2018.

Cette forte croissance est principalement liée à l’essor du Cloud AWS d’Amazon. Pour le premier trimestre 2019, l’activité Cloud de la firme a augmenté de 41% par rapport au T1 2018. Rappelons en effet qu’Amazon est le principal fournisseur de Cloud à l’échelle mondiale, avec des clients de prestige comme Netflix, Pinterest et bien d’autres entreprises. Même Apple utilise le Cloud AWS pour faire fonctionner ses propres services…

Amazon et Microsoft : quand les bénéfices dépassent les nuages grâce au Cloud

Bien qu’il ne soit que second sur le marché du Cloud, Microsoft n’est pas en reste. La firme de Redmond annonce un chiffre d’affaires de 30,6 milliards de dollars, ce qui représente une augmentation de 14% par rapport au premier trimestre 2018. Le bénéfice quant à lui augmente de 19% en un an, pour atteindre la somme confortable de 8,8 milliards de dollars.

Là encore, le Cloud est le principal responsable de cette croissance. La base d’utilisateurs de la plateforme Microsoft Azure continue à augmenter, et les ventes sont en hausse de 73%. Les revenus pour les services Cloud et les produits serveurs sont en hausse de 27%. L’entreprise américaine confirme donc son emprise sur le marché du Cloud hybride.

Après avoir lourdement investi dans la construction de Data Centers partout dans le monde, Microsoft et Amazon récoltent aujourd’hui les fruits de leurs efforts. Les deux entreprises sont parvenues à dépasser les attentes des analystes de Wall Street pour le 1er trimestre 2019. Suite à l’annonce de ces résultats, l’action Microsoft a augmenté de 5% et a permis à la firme de dépasser brièvement le seuil du billion de dollars de capitalisation boursière…