Accueil > Solutions Cloud > Amazon > Apple paye Amazon 30 millions $ par mois pour utiliser le Cloud AWS
apple amazon aws cloud

Apple paye Amazon 30 millions $ par mois pour utiliser le Cloud AWS

Apple est l’un des plus gros clients AWS, et paye Amazon environ 30 millions de dollars par mois pour utiliser son Cloud. C’est ce que révèle le site web CNBC.

Par le passé, le chiffre d’affaires d’Apple reposait principalement sur son hardware et notamment sur l’iPhone. Cependant, la Pomme est entrée dans une ère nouvelle. Désormais, pour assurer sa pérennité, la firme de Cupertino doit compter sur les différents services logiciels qu’elle propose sur son écosystème d’appareils : Music, News, TV Plus, Arcade ou encore son service de stockage iCloud.

Tous ces services sont basés sur le Cloud. Or, même si Apple possède ses propres Data Centers aux Etats-Unis, il est amusant d’apprendre que la Pomme dépend en grande partie du Cloud AWS d’Amazon. Selon CNBC, l’entreprise californienne est l’un des plus gros clients d’AWS et lui verse chaque mois plus de 30 millions de dollars.

Apple est l’un des plus gros clients Amazon Web Services

amazon apple aws

Le fait qu’Apple dépende du Cloud AWS est encore plus ironique lorsqu’on sait qu’Amazon est l’un de ses principaux concurrents sur le marché des enceintes connectées, des télévisions connectées ou même des tablettes. De plus, cette rivalité devrait s’accentuer dans le futur avec l’entrée des deux entreprises sur des marchés comme l’intelligence artificielle, le streaming musical et la maison connectée.

Quoi qu’il en soit, Apple n’a pas vraiment d’autre choix que de s’en remettre au leader mondial du Cloud. Ses services comme iCloud et Music sont préinstallés sur les appareils iOS comme l’iPhone et l’iPad. Cela signifie qu’ils sont installés, au minimum, sur environ 1,5 milliard d’appareils. Les besoins en Data Centers d’Apple sont donc colossaux, et il est d’ailleurs probable que la facture de la Pomme auprès d’AWS s’accroisse au fil des temps à venir puisqu’elle a décidé de se focaliser sur les services.

Apple est d’ailleurs loin d’être la seule entreprise à dépendre du Cloud AWS. C’est également le cas de Lyft, Pinterest, Facebook, Netflix ou Snap Inc qui ont révélé avoir payé plusieurs centaines de millions de dollars à Amazon. De même, des fournisseurs de Cloud comme Google et Microsoft ont également des contrats avec AWS parce qu’elles ne disposent pas d’un nombre suffisant de Data Centers. Autant dire qu’Amazon a peu de chances de voir son hégémonie sur le marché du Cloud remise en cause dans les prochaines années…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend