Accueil > Solutions Cloud > Amazon > Cloud : Microsoft pourrait prendre la place d’Amazon

Cloud : Microsoft pourrait prendre la place d’Amazon

Alors qu’Amazon Web Services est actuellement considéré comme le leader du marché du Cloud, la firme de Seattle pourrait perdre sa place au profit de Microsoft. Une prévision à prendre en compte pour les investisseurs, mais également pour les entreprises qui cherchent le meilleur fournisseur de service Cloud

aws-vs-microsoft-azure

À l’heure actuelle, la plupart des investisseurs considèrent Amazon Web Services comme le leader du marché du Cloud. En réalité, cette croyance établie est basée sur une mauvaise compréhension de l’industrie du Cloud. Ces investisseurs la perçoivent comme une industrie unique, alors qu’elle peut être segmentée en plusieurs sous-divisions

L’une de ces sous-catégories les plus lucratives est celle du Cloud destiné aux entreprises. Or, si beaucoup d’individus et de petites entreprises perçoivent Amazon comme le fournisseur par défaut, les entreprises sont moins convaincues par le service de Jeff Bezos.

Il est important de bien comprendre cette industrie, à l’heure où les entreprises augmentent le budget qu’elles allouent aux services Cloud :

budget-cloud

Amazon bientôt dominé par Google et Microsoft sur le marché professionnel

Actuellement, les principaux acteurs de l’industrie du Cloud sont Amazon, Microsoft, IBM, Google, et Salesforce. Si Amazon domine en termes de parts du marché, Microsoft connaît une croissance plus rapide, au même titre que Google grâce aux efforts de Diane Greene.

croissance-pdm-cloud

La raison pour laquelle Microsoft et Google parviennent à doubler leurs parts du marché d’une année à l’autre, malgré l’envergure massive de ces deux entreprises, est qu’elles se focalisent sur le Cloud destiné aux professionnels. Sur ce segment particulier, Amazon perd son hégémonie. Microsoft domine, et Google est à la troisième place du podium en bonne voie pour dépasser Amazon.

cloud-professionnel

Les faiblesses en sécurité d’Amazon

La principale raison pour laquelle Amazon est délaissé par les entreprises, et peu à peu par les particuliers, est la prise de conscience des dangers du stockage Cloud. La sécurité est désormais la principale préoccupation des entreprises concernant le Cloud, et par extension le principal critère de sélection d’un fournisseur.

criteres-selection-fournisseur-cloud

Il est donc logique que les entreprises proposant un service plus sécurisé dominent peu à peu le marché. FortyCloud propose un classement des fournisseurs les plus fiables selon différents critères :

fournisseurs-cloud-securite

De ce point de vue, seul IBM présente un déficit en termes de sécurité. Amazon, Google et Microsoft de leur côté proposent tous des avantages différents. Quoi qu’il en soit, Google risque de dissuader plus d’un client potentiel à cause de sa réputation à espionner ses clients et à collecter des données vocales sans permission.

Microsoft Azure et IBM ont tous les deux pour point faible le firewall. L’absence de firewall chez IBM est évidemment un problème, tandis que le firewall d’Azure manque de possibilités de gestion du trafic interne, contrairement à Amazon et Google.

Office365, un atout majeur de Microsoft Azure

En revanche, grâce à Office365, les entreprises peuvent facilement intégrer des logiciels qu’ils utilisent déjà avec le service Cloud de Microsoft. Il s’agit là d’un avantage incontestable.

Le rachat de LinkedIn pour conquérir les entreprises

Par ailleurs, le récent rachat de LinkedIn par Microsoft promet des relations plus solides avec les entreprises afin d’accélérer la croissance de la firme de Redmond sur le marché professionnel. Ce rachat coûteux pourrait donc se solder par un excellent retour sur investissement. De même, l’accord permettra à Microsoft de réduire ses dépenses dans un avenir proche, en lui offrant l’opportunité de promouvoir ses services auprès des grandes entreprises sans avoir à payer LinkedIn.

Les investissements Cloud les plus judicieux

Dans le futur, Amazon devrait continuer à dominer l’industrie des services Cloud aux particuliers. IBM devrait céder sa troisième place sur le segment des Infrastructures en tant que service (IaaS) et des Plateformes en tant que service (PAAS) à Google.
Les investisseurs intéressés par l’industrie du Cloud devraient considérer Microsoft en premier lieu, car la firme est actuellement la plus prometteuse en termes de croissance. Amazon reste cependant une valeur sûre, au même titre que Google. Malgré leurs faiblesses IBM et CRM travaillent main dans la main pour créer un service Cloud plus sécurisé à destination des banques, des institutions financières et de l’industrie de la santé.
infinera

D’autres entreprises de moindre envergure représentent également un choix judicieux pour l’investissement, car elles sont épargnées par les risques de chute en bourse lorsque les objectifs financiers ne sont pas atteints. C’est le cas de Vonage, spécialisée dans les plateformes de communication en tant que service CPaas, ou encore Infinera, qui se concentre sur le marché des Data Centers interconnectés. Ce dernier marché devrait tripler de valeur en 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend