Révélations Covid-19 : le virus était déjà séquencé avant d'être rendu public

Révélations Covid-19 : le virus était déjà séquencé avant d’être rendu public

La Chine a-t-elle gardé secrète la séquence génétique du SRAS-CoV-2, le virus responsable du Covid-19 pendant des semaines ? Le Comité de l’énergie et du commerce de la Chambre des représentants des États-Unis viennent d’obtenir des documents qui confirment cette hypothèse.

Covid-19 : les informations publiées par le gouvernement chinois sont-elles fiables ?

Cette semaine, le Dr Melanie Egorin, secrétaire adjointe à la législation au ministère américain de la Santé et des Services sociaux (HHS), a envoyé un document à la présidente du comité de l’énergie et du commerce de la Chambre, Cathy McMorris Rodgers. Ce document allègue que Lili Ren, un virologue chinois, avait soumis la séquence génétique du virus du Covid-19 à GenBank, une base de données américaine en Open Access. 

Cette séquence génétique aurait été soumise le 28 décembre 2019, soit deux semaines exactement avant que le gouvernement chinois ne le rende public le 10 janvier 2020. L’information génétique soumise par le Dr Ren était incomplète, indique le document. Une demande de nouvelle soumission lui a été envoyée trois jours plus tard.

Le NIH (National Institutes of Health ou Instituts américains de la santé) ) « n’a jamais reçu les informations supplémentaires demandées ». La soumission a été retirée d’une file d’attente de traitement le 16 janvier 2020 et « la séquence n’a jamais été rendue publique sur GenBank ». 

Révélations Covid-19 : le virus était déjà séquencé avant d'être rendu public

La séquence n’indique pas l’origine du coronavirus, mais remet en question les déclarations du gouvernement chinois qui affirme que l’agent causal de l’épidémie de pneumonie de Wuhan n’avait toujours pas été identifié vers la fin de l’année 2019. 

Dans la réponse à une épidémie, la rapidité est essentielle. Les autorités cherchent en effet à déterminer rapidement la cause d’une maladie et à l’empêcher de se propager. Ces informations fraîchement publiées soulèvent des questions sur la réactivité du gouvernement chinois à apporter ses réponses à la pandémie. 

Besoin de transparence pour mieux se préparer aux futures pandémies

Dès lors que la séquence génétique du SRAS-COV-2 a été officiellement publiée, les efforts visant à développer des contre-mesures sont rapidement passés à la vitesse supérieure. Le développement des vaccins en réponse au Covid-19 a été particulièrement rapide. Cela a pris quelques mois, un processus qui prend plusieurs années habituellement.

Ces informations soulèvent la question de savoir si certains efforts de santé publique auraient pu commencer jusqu’à deux semaines plus tôt. Compte tenu de la vitesse de propagation de la maladie (le Covid-19 avait tué des milliers de personnes chaque jour), les américains sont convaincus que ce retard a sans doute envenimé la situation. 

La soumission de la séquence à base de données GenBank montre que les scientifiques chinois savaient au moins depuis le 28 décembre que l’épidémie de pneumonie à Wuhan était causée par un nouveau coronavirus, a déclaré Jesse Bloom, expert en évolution virale au Fred Hutch Cancer Research Center.

Révélations Covid-19 : le virus était déjà séquencé avant d'être rendu public

Cela « souligne à quel point nous devons être prudents quant à l’exactitude des informations publiées par le gouvernement chinois », a-t-il déclaré au Wall Street Journal. « Il est important de garder à l’esprit que nous en savons peu », ajoute-t-il. 

« Cette découverte importante souligne encore davantage pourquoi nous ne pouvons faire confiance à aucun des soi-disant « faits » ou données fournis par le Parti communiste chinois », ont pour leur part déclaré les républicains de la Chambre des représentants dans un communiqué.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *