Accueil > Sécurité > Le Français CybelAngel lève 36 millions $ pour détecter les fuites de données
cybelangel levée fonds

Le Français CybelAngel lève 36 millions $ pour détecter les fuites de données

La startup parisienne CybelAngel développe une plateforme permettant la détection des fuites de données. Elle annonce une levée de fonds de 36 millions de dollars en Série B.

Au premier semestre 2019, on estime que près de 4,1 milliards d’enregistrements ont été exposés. L’année a été marquée par des fuites de données toujours plus massives.

Face à ce fléau des temps modernes, les investissements dans la cybersécurité sont en forte hausse. En 2022, le montant total de ces dépenses devrait atteindre 133,7 milliards de dollars.

Sur ce marché, de nombreux acteurs ont ainsi le vent en poupe. C’est notamment le cas de la startup CyberlAngel, basée à Paris et fondée en 2013, spécialisée dans la détection de fuite de données.

Si ce nom ne vous dit rien, CybelAngel est connu pour avoir découvert la fuite de données de la plateforme Ashley Madison, dédiée aux rencontres entre infidèles, en 2016. Plus de 36 millions de comptes avaient alors été compromis.

Afin de détecter des fuites de données, la startup française surveille trois principaux vecteurs d’attaque : le  » surface web « , le  » deep web « , et enfin le stockage connecté. Pour ce faire, elle combine l’intelligence artificielle à l’analyse humaine pour analyser des milliards de sources de données, des milliers de fichiers et des centaines de menaces potentielles.

Lorsqu’une fuite de donnée ou une menace est détectée, CybelAngel avertit immédiatement son client et lui fournit toutes les informations nécessaires pour remédier au problème. Les équipes informatiques peuvent intégrer les outils de la startup via son API à des plateformes comme ServiceNow, Splunk et Jira.

CybelAngel compte parmi les jeunes pousses d’un marché de la cybersécurité en plein essor

Parmi ses clients de prestige, CybelAngel compte notamment Danone, Airfrance, AirLiquide, Total, Pinsent Masons, Louis Vuitton et Sanofi. Elle leur a permis d’économiser des milliards de dollars en dommages potentiels liés à des brèches de sécurité.

À présent, la startup parisienne annonce une levée de fonds de 36 millions de dollars lors d’un tour de Série B. Les principaux investisseurs sont Prime Ventures et TempoCap, accompagnés par Bpifrance, Open CNP, et de nouveaux investisseurs tels que Datadog et Tenable.

Cette nouvelle levée vient compléter la série A de 11,3 millions réalisée en octobre 2018 et 3,3 millions en seed en juin 2017. Au total, CybelAngel a donc levé 50 millions de dollars depuis sa création il y a 7 ans.

Selon le CEO et co-fondateur, Erwan Keraudy, ce financement va permettre à la startup de poursuivre son expansion à l’internationale et le développement de sa plateforme. La firme envisage notamment de s’étendre en Amérique du Nord,  » où la demande pour une protection de la chaîne logistique digitale est en croissance exponentielle « .

CybelAngel compte parmi les jeunes pousses prometteuses du marché mondial de la cybersécurité. Parmi ses concurrents, on compte aussi la solution cloud IntSights, l’outil d’automatisation ZecOps, la suite Trinity Cyber ou encore Lacework qui protège les environnements Cloud contre les fuites de données. Ces multiples outils ne seront pas de trop, car l’industrie du cyber-crime, elle aussi, se développe à grande vitesse…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend