Éducation en danger ! Quand TikTok devient l’outil de harcèlement des collégiens

Un rapport récent d'Ars Technica révèle une situation alarmante. Des élèves de huitième année d'une banlieue aisée de Philadelphie ont lancé une campagne de harcèlement en ligne contre leurs enseignants. Le New York Times décrit cette attaque comme la première de ce type sur TikTok par des collégiens aux États-Unis.

Les élèves de la Great Valley Middle School ont créé 22 faux comptes offensants. Ces faux comptes TikTok se faisaient passer pour une vingtaine d'enseignants. Les élèves ont partagé des insinuations pédophiles, des mèmes racistes, et des messages homophobes. Des messages fabriquaient également des relations sexuelles entre enseignants. Les enseignants dévoués et respectés ont vu leur réputation ternie par ces comptes.

Edward Souders, directeur du collège, a informé les parents par e-mail. Il a souligné que le nombre d'élèves créant ces comptes était faible. Cependant, des centaines d'élèves ont suivi et commenté les faux comptes. Heureusement, certains élèves ont courageusement signalé l'inconduite. Souders a encouragé les parents à discuter de l'utilisation responsable des médias sociaux avec leurs enfants.

L'attaque a eu un impact profond sur les enseignants. Une enseignante a décrit son sentiment comme un coup de poing dans le ventre. Une autre enseignante a accusé les élèves de diffamation. Les faux messages les associaient à des allusions pédophiles. Les enseignants ont dû faire face à cette situation dévastatrice et ont cherché à comprendre pourquoi leurs élèves ont agi ainsi.

La réponse de la communauté et des autorités

Daniel Goffredo, surintendant du district scolaire de Great Valley, a publié un message à la communauté. Il a décrit l'impact sur les enseignants comme profond et durable. Il a exhorté les parents à aborder la pratique sécurisée de la technologie avec leurs enfants. Goffredo a souligné que même une blague pouvait avoir des conséquences graves.

Le district scolaire a étudié les réponses juridiques possibles. Cependant, les options étaient limitées en raison de la protection de la liberté d'expression des élèves en dehors du campus. Le collège a suspendu brièvement plusieurs élèves. Une assemblée de sensibilisation a été organisée pour l'éducation des élèves et des parents sur les dangers de la cyberintimidation.

Un appel à la responsabilité collective

Cette attaque met en lumière la nécessité d'une responsabilité collective. Les parents, les enseignants et les élèves doivent travailler ensemble pour prévenir de telles situations. La technologie et les médias sociaux doivent être utilisés de manière consciencieuse. Ce cas souligne l'importance de l'éducation sur la cyberintimidation et ses impacts profonds sur les individus.

La première attaque conjointe sur TikTok par des collégiens contre des enseignants aux États-Unis est un signal d'alarme. Il est crucial d'éduquer les jeunes sur les conséquences de leurs actions en ligne. Les communautés scolaires doivent renforcer leurs efforts pour promouvoir un comportement responsable et respectueux. Cette situation rappelle qu'on doit utiliser la technologie pour le bien et non pour nuire aux autres.

Restez à la pointe de l'information avec LEBIGDATA.FR !

Abonnez-vous à notre chaîne YouTube et rejoignez-nous sur Google Actualités pour garder une longueur d'avance.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *