Data Centers : pourquoi préférer les batteries Nickel-Zinc au Lithium-Ion ?

Aaron Schott de Zinc Five s’est prononcé sur les différents points rendant le Nickel-Zinc plus avantageux que le Lithium-ion, et ce, alors que ce dernier est plus dense en énergie.

Lithium-ion : les limites de cette ressource populaire

Auparavant, les batteries Li-ion affichaient un coût élevé. Seuls les fabricants de smartphones aspirant à ce que leurs produits aient une durée de vie plus longue les utilisaient. Celles-ci ne se sont banalisées que très tardivement. En effet, face à l’avènement des voitures électriques, le prix du Lithium-ion a considérablement diminué. Aujourd’hui, ces batteries alimentent même les onduleurs des data centers. Ce composé à haute densité énergétique tire sa popularité du fait qu’il dispose de plus de volume dans un boîtier massif que tout autre produit.

Malgré les performances du lithium, cette ressource reste limitée dans le monde. Il est ainsi difficile de satisfaire les besoins de tous. Notons que le lithium est indispensable dans bien de domaines à savoir l’industrie automobile, la poterie, les data centers, la métallurgie, la médecine ou encore l’industrie nucléaire.

Les problèmes liés à l’utilisation des batteries Li-ion

En ce qui concerne le data center, la batterie Lithium-ion n’est pas la meilleure option en termes de sécurité. Bien que le risque soit minime, celle-ci peut s’enflammer à tout moment, ce qui serait une répercussion conséquente sur un data center à plusieurs millions de dollars. Une combustion peut aboutir à la création d’acide fluorhydrique. Par ailleurs, un problème au niveau d’une seule cellule peut causer un emballement thermique. Il s’agit d’un procédé selon lequel les cellules qui sont accolées à la cellule défaillante confluent à la fusion.

Richard Hammond, une star de Top Gear et The Grand Tour a démontré dans une vidéo le danger des batteries lithium-ion dans la conduite automobile. Ces dernières pouvaient, en effet, « s’enflammer de manière inattendue ». Octave Klaba, fondateur et président du fournisseur de data center OVH a également déclaré les impacts qu’une telle défaillance peuvent avoir. Selon lui, un UPS défectueux était à l’origine de l’incendie massif qui a détruit l’un de ses quatre data centers à Strasbourg plus tôt cette année.

Le nickel-zinc, une nouvelle solution alternative

Lors d’une émission intitulée DCD>New York, Aaron Schott, un chef de produit chez ZincFive a proposé une alternative à l’usage du lithium-ion. Il s’agit du nickel-zinc qui a l’avantage d’être plus stable. Celui-ci serait donc mieux taillé pour les data centers dans la mesure où ces derniers chercheraient des solutions de stockage d’énergie.

Contrairement au lithium-ion, ce composant n’a pas été conçu pour répondre aux besoins croissants de l’industrie de l’automobile électrique. Certes, la densité énergétique du nickel-zinc n’est pas aussi important. Toutefois, sa densité de puissance qui est largement supérieure équilibre la balance. Ces nouvelles batteries affichent plus de flexibilité en matière de température. Elles peuvent ainsi résister aux conditions extrêmes à l’intérieur d’un data center. Enfin, c’est une solution à adopter pour ceux qui souhaitent devenir plus rentables. Sans les frais d’expédition de l’armoire et le coût de la main d’œuvre quant à l’installation de la batterie, le nickel-zinc propose un cout total largement inférieur. ZincFive estime la durée de vie de ses batteries à 15 ans, ce qui justifie largement la garantie de dix ans qu’elle propose à ses clients.

Sources & crédits Source : datacenterdynamics - Crédit :

Pin It on Pinterest