Accueil > Sécurité > Données : Facebook doit payer 5 milliards $ et sera surveillé de près
facebook données amende 5 milliards

Données : Facebook doit payer 5 milliards $ et sera surveillé de près

La FTC vient d’infliger une amende historique de 5 milliards de dollars à Facebook pour avoir manqué de protéger les données personnelles de ses utilisateurs. De plus, l’entreprise de Mark Zuckerberg sera désormais surveillée de près et devra rendre des comptes…

Après plusieurs années d’enquête sur les pratiques de Facebook en matière de collecte de données, la FTC vient de rendre son verdict. Suite à l’affaire Cambridge Analytica et aux autres scandales liés à la confidentialité, l’entreprise américaine va devoir payer une amende de 5 milliards de dollars. Elle devra aussi verser 100 millions de dollars à la Securities and Exchange Commission pour ne pas avoir révélé les fuites de données.

Facebook est accusé d’avoir enfreint la loi en manquant de protéger les données personnelles face aux tiers, en proposant des publicités via les numéros de téléphone fournis pour des raisons de sécurité, et en faisant croire à ses utilisateurs que son logiciel de reconnaissance faciale était désactivé par défaut.

Cette amende de 5 milliards de dollars est la deuxième plus large amende jamais infligée par la commission. Il s’agit non seulement d’une sanction infligée à Facebook, mais aussi d’un message fort adressé aux entreprises du secteur de la tech. Désormais, ces géants ne seront plus au-dessus des lois.

Facebook devra faire preuve d’une transparence totale quant aux données personnelles

En plus de devoir payer cette somme record, la firme devra aussi respecter de nouvelles conditions de gouvernance des données. Tout d’abord, elle sera dans l’obligation d’effectuer une évaluation de confidentialité pour chaque nouveau service ou produit qu’elle développe. Ces évaluations devront être fournies au CEO et à un tiers chaque trimestre.

Pour éviter un nouveau scandale dans la veine de l’affaire Cambridge Analytica, Facebook devra aussi exiger de connaître la raison et l’usage pour lequel les développeurs et applications tierces souhaitent accéder aux données des utilisateurs. Concernant la reconnaissance faciale, Facebook devra obligatoirement recevoir le consentement explicite des utilisateurs pour créer de nouveaux modèles.

Comme l’explique la FTC, l’objectif de ces nouvelles contraintes est de pouvoir détecter immédiatement les éventuelles déviations de Facebook et les corriger en temps réel. De son côté, l’entreprise estime sur son blog que ” cet accord exige un changement fondamental ” dans son activité.

Malgré le montant historique de cette amende, plusieurs membres de la FTC estiment que cette sanction est insuffisante. Ainsi, les membres Démocrates considèrent que Mark Zuckerberg et les autres dirigeants de l’entreprise auraient dû être tenus pour responsables personnellement.

En outre, ils estiment que Facebook ne se voit pas réellement restreint dans son modèle économique et que le fond du problème n’est donc pas réglé. À leurs yeux, la firme pourra continuer à surveiller les masses et à collecter toujours plus de données pour servir ses publicités. D’autres critiquent le fait qu’une amende de 5 milliards de dollars reste une simple gifle pour une entreprise dont le chiffre d’affaires annuel s’élève à 55 milliards de dollars

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend