Accueil > Sécurité > RGPD > Google a passé  » des centaines d’années  » à se conformer au RGPD
google rgpd centaines annees

Google a passé  » des centaines d’années  » à se conformer au RGPD

Google affirme avoir consacré l’équivalent de  » centaines d’années de temps humain  » et plusieurs milliards de dollars à sa mise en conformité au RGPD européen. Une déclaration qui pourrait dissuader les régulateurs américains de mettre en place un règlement similaire pour la protection des données.

Depuis le 25 mai 2018, le RGPD est en vigueur dans l’Union européenne. Ce nouveau règlement a modifié en profondeur la façon dont les entreprises européennes traitent les données personnelles, les poussant à prendre de nombreuses mesures pour s’y conformer.

Par extension, les multinationales comme Google et Facebook ont elles aussi dû s’adapter à ce changement majeur. En effet, rappelons que le modèle économique de ces entreprises repose principalement sur l’exploitation des données personnelles à des fins publicitaires.

Ce 26 septembre 2018, Google était interrogé par le Sénat américain au sujet de sa politique de confidentialité. Dans le cadre de cette audition, le sénateur Michael Lee a demandé à la firme combien lui avait coûté la mise en conformité au RGPD.

Cliquez ici pour un accompagnement sur le RGPD

Google a dépensé des milliards de dollars pour le RGPD

google rgpd conformité

Le Républicain souhaitait savoir si l’opération avait nécessité  » des centaines, des milliers, des centaines de milliers, ou des millions de dollars « . A cette question, le directeur de la confidentialité de Google, Keith Enright, a répondu que le coût était nettement plus élevé.

On peut donc supposer que plusieurs milliards de dollars ont été déboursés. En outre, Keith Enright a aussi affirmé que la mise en conformité RGPD de Google a nécessité l’équivalent de  » centaines d’années de temps humain « .

De fait, les régulateurs américains pourraient bien y réfléchir à deux fois avant de mettre en place une loi similaire au RGPD aux Etats-Unis. Pour cause, la mise en conformité pourrait être particulièrement difficile pour les petites et moyennes entreprises qui ne disposent pas d’autant de ressources que des géants comme Google. D’ailleurs, le RGPD pourrait même avoir conféré un avantage compétitif à Google et Facebook face à leurs concurrents de moindre envergure.

Amazon, qui était aussi présent à l’audition devant le Sénat au même titre qu’Apple et Twitter, craint par ailleurs que les lois sur la confidentialité puissent empêcher les entreprises de consacrer leurs moyens financiers à l’innovation.

Cliquez ici pour un accompagnement sur le RGPD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend